La morosité atteint le Blackberry

Publié le 03/12/2008 à 00:00

La morosité atteint le Blackberry

Publié le 03/12/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine

Le titre a chuté de 7,47%, ou 3,7 dollars canadiens, mardi à la bourse de Toronto. Il a atteint un nouveau creux annuel à 46,46 dollars canadiens.

En fin de journée mardi, RIM a annoncé que ses gains en nouveaux abonnés seront moins forts que prévu lors du troisième trimestre. Selon Bloomberg, il s’agit d’un signal que la popularité des téléphones intelligents «n’est pas immunisée contre le ralentissement économique».

Le nombre d’abonnés a augmenté de 2,6 millions, a indiqué RIM dans son rapport préliminaire. L’entreprise misait sur un gain de 2,9 millions d’abonnés. Selon le même rapport, le bénéfice net par action a augmenté de 83 cents au troisième trimestre, alors que l’objectif était de 97 cents.

La publication des résultats financiers finaux pour le trimestre terminé le 29 novembre est prévue pour le 18 décembre.

Selon Citigroup et BNP Paribas, le marché mondial des téléphones mobiles «chutera pour la première fois en huit ans» en 2009. RIM a rejoint Palm dans la catégorie des fabricants de téléphones mobiles n’ayant pas atteint leurs prévisions.

«Les gens n’abandonnent pas leurs téléphones mobiles; mais ils ne les remplacent pas aussi fréquemment que par le passé», a expliqué à Bloomberg, James Faucette, analyste chez Pacific Crest Securities à Portland en Oregon.

Vers une acquisition de Certicom

Par ailleurs, Research In Motion a annoncé mercredi son intention d'acheter la société Certicom, spécialisée dans les technologies de protection des données, dont le cryptage, pour un montant d'environ 66 millions  de dollars.

Dans un communiqué, RIM a précisé qu'elle offrirait 1,50 $ par action en espèces pour chacune des actions de Certicom, une entreprise basée à Mississauga, en Ontario. RIM est, elle-même, basée à Waterloo, également en Ontario.

Le prix offert représente une prime d'environ 76,5 pour cent sur le cours du titre de Certicom à la clôture des marchés, mardi, et d'environ 76,1 pour cent sur le cours moyen des 20 derniers jours de négociation boursière, a indiqué RIM, en mentionnant qu'elle avait commencé en février 2007 à discuter avec la direction de Certicom d'une éventuelle transaction.

Research In Motion prévoit lancer son offre le ou avant le 12 décembre. L'offre sera valide pendant les 35 jours suivant l'envoi ou la publication d'un avis officiel donnant les détails de la proposition. Au moins 66,6 pour cent des actions émises et en circulation de Certicom devront être déposées pour que la transaction puisse être réalisée.

RIM a précisé que cette acquisition ne sera l'objet d'aucune condition de financement, qu'elle sera réglée à même son encaisse.

Avec PC.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.