L'entente Rogers-LNH n'a pas d'impact sur la concurrence

Publié le 28/10/2015 à 15:32

L'entente Rogers-LNH n'a pas d'impact sur la concurrence

Publié le 28/10/2015 à 15:32

Par La Presse Canadienne

(Photo: Shutterstock)

Le Bureau de la concurrence a conclu qu'il n'y avait pas de preuve d'une diminution des revenus publicitaires chez la concurrence, depuis que Rogers Communications a obtenu l'entente exclusive de 12 ans donnant les droits de diffusion des matchs de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le Bureau a analysé les effets potentiels de l'accord sur les tarifs publicitaires pendant les matchs, le prix que paient les câblodistributeurs et autres distributeurs pour diffuser les chaînes Sportsnet de Rogers et la capacité des concurrents de Rogers à acheter les droits de diffusion d'autres sports.

Selon le Bureau de la concurrence, les annonceurs ont d'autres moyens pour atteindre le même public cible.

Le Bureau a également conclu que les différends sur les coûts des canaux peuvent être résolus par le biais du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et que les droits de la LNH ne sont pas quelque chose d'essentiel pour les câblodistributeurs.

L'entente de 5,2 milliards $ entre Rogers et la LNH a été signée en novembre 2013. La saison 2014-2015 a été la première couverte par l'accord, et ce, jusqu'en 2025-2026.

Dès le début de la collaboration, Rogers a lancé son application Gamecentre de diffusion de matchs en direct. Elle était offerte gratuitement avec certains forfaits de téléphonie sans fil et internet.

Des critiques s'étaient fait entendre, craignant que Rogers aille ainsi à l'encontre des règles puisque qu'elle produisait du contenu uniquement pour son propre service, empêchant les grandes sociétés médiatiques d'y avoir accès. L'application Gamecentre est désormais disponible pour tous.

La société publique de langue anglaise, la CBC, diffuse Hockey Night in Canada pour les quatre premières années de l'entente, au moins, bien que Rogers mène les activités et obtienne les recettes publicitaires.

Rogers a vendu les droits francophones de diffusion au Groupe TVA de Québecor Media.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Les équipes qui valent le plus dans la LNH

06/12/2017 | lesaffaires.com

VIDÉO. Les clubs de la Ligue nationale de hockey ont vu leur valeur augmenter de 15% cette année. Découvrez le top 10.

TVA Sports encore loin du seuil de rentabilité

Mis à jour le 31/08/2017 | Denis Lalonde

La chaîne sportive de TVA est encore loin d'être rentable, malgré l'obtention des droits de diffusion de la LNH.

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Il y a 52 minutes | LesAffaires.com et AFP

Aux États-Unis, certaines publications de résultat ont par ailleurs déçu, hier.

Titres en action: Ubisoft, Qualcomm, ExxonMobil...

Mis à jour il y a 44 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Première: McConnell lance un accélérateur de finance de solutions

Il y a 52 minutes | Diane Bérard

BLOGUE. Le fédéral a créé un fonds de 755M$ en finance sociale. Cet accélérateur aidera les organisations à y accéder.