Journal de Montréal : l’un des plus longs conflits de l’histoire récente

Publié le 14/06/2010 à 11:18

Journal de Montréal : l’un des plus longs conflits de l’histoire récente

Publié le 14/06/2010 à 11:18

Par Mathieu Lavallée

Le conflit de travail qui sévit depuis bientôt un an et demi au Journal de Montréal est en train de se tailler une place parmi les plus longs de l’histoire récente du Québec, un jour à la fois.

Le 7 juin dernier, les 253 employés du quotidien de la rue Frontenac ont passé leur 500e jour sur le trottoir, depuis le déclenchement d’un lock-out par la direction à la fin du mois de janvier 2009.

Ce qui les place très haut sur la liste des conflits les plus longs des trente dernières années.

Entre 1985 et 2004 – la période pour laquelle le ministère du Travail du Québec a les données les plus complètes sur le sujet – plus de 2804 grèves et lock-out ont été recensés au Québec. De ce nombre, on retrouve 91 conflits de très longue durée, qui ont perduré plus de 360 jours, soit un peu plus de 3 % des conflits recensés.

Plus précisément, on compte dans cette période 48 affrontements qui ont duré entre 361 et 540 jours.

Il y en a eu 28 autres ayant duré entre 541 et 720 jours, et 15 autres d’une durée de plus de 721 jours.

Depuis 2004, deux autres conflits ont persisté pendant plus de 500 jours, en plus de celui qui fait rage entre le quotidien appartenant à Quebecor et ses artisans. Le lock-out décrété au Journal de Québec, aussi la propriété de Quebecor, pendant presque 15 mois en 2007 et 2008, a bien failli s’y ajouter.

Raynald Leblanc, président du syndicat des travailleurs de l’information du Journal de Montréal (STIJM), souligne pour sa part que sur l’ensemble des conflits de l’histoire récente au Québec, peu sont des lock-outs.

Par contre, « depuis les deux ou trois dernières années, il y a peu de conflits, mais ceux qui éclatent sont presque tous des lock-outs », observe-t-il.

Le porte-parole de Quebecor a n’a pas voulu accorder d’entrevue sur la question. 

À la une

Hydro-Québec préfère encore snober l’industrie du bitcoin

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Ces trois dernières années, Hydro-Québec s'est rendue indésirable pour l'écosystème du bitcoin.

Comment rendre infaillible son approvisionnement?

BALADO. PME, sortez votre boule de cristal.

Biden exclut pour l'instant toutes nouvelles restrictions de voyage aux États Unis

Il y a 31 minutes | La Presse Canadienne

Les deux premiers cas nord-américains du variant Omicron ont été confirmés au cours de la fin de semaine à Ottawa.