Jeux vidéo : Red Barrels mise sur l'horreur


Édition du 01 Novembre 2014

Fondé par trois anciens d'Ubisoft, le studio montréalais de jeux vidéo Red Barrels mise sur l'horreur pour se faire un nom, et la stratégie rapporte, confie l'un des cofondateurs de l'entreprise, Philippe Morin. Selon le dirigeant, Outlast, premier jeu du studio, a été ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

15:31 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

15:15 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».