Groupe Capitales Médias espère une aide de l'État malgré un lectorat en hausse

Publié le 02/05/2019 à 06:47

Groupe Capitales Médias espère une aide de l'État malgré un lectorat en hausse

Publié le 02/05/2019 à 06:47

Par La Presse Canadienne

Le nombre de lecteurs des journaux de Groupe Capitales Médias est en progression selon ce qu'affirme son président-directeur général, Claude Gagnon, qui confirme aussi qu'une aide gouvernementale est sollicitée.

Groupe Capitales Médias produit les journaux Le Soleil, Le Droit, La Tribune, Le Nouvelliste, Le Quotidien et La Voix de l'Est.

Dans un message transmis sur les plateformes de ces journaux, jeudi, M. Gagnon précise que le lectorat est en hausse tous les jours sur le web de même que sur l'application mobile pour tablette ou téléphone intelligent de Groupe Capitales Médias.

Sur papier, les six journaux de Groupe Capitales Médias voient aussi leur lectorat global augmenter. Un rapport commandé par la compagnie signale que par rapport à l'automne dernier, en semaine, le nombre de lecteurs sur papier a augmenté de 16 000, ou de 4 pour cent, et de 26 000 le samedi, ou de 5 pour cent.

Claude Gagnon signale néanmoins que tous les médias au Canada sont confrontés aux défis provoqués par une migration accélérée des revenus publicitaires vers le numérique, où essentiellement les géants Google et Facebook se partagent l'enveloppe. Or, ces revenus publicitaires demeurent nécessaires aux médias pour maintenir des salles de rédaction capables de livrer une information de qualité partout sur le territoire.

Il soutient que depuis quelques années, les journaux de Groupe Capitales Médias ont procédé à des réductions de leurs dépenses, à une diversification de leurs revenus et à une accélération du virage numérique, mais qu'il leur faut du temps pour obtenir les résultats escomptés.

M. Gagnon ajoute qu'une aide gouvernementale à tous les médias écrits, provenant du fédéral et du provincial, fait partie des solutions souhaitées pendant cette période de transition. Il précise cependant que cette aide ne pourra garantir l'avenir à elle seule, tant l'érosion du modèle publicitaire s'est accélérée, mais qu'elle reste nécessaire, comme pour toute industrie traversant une transformation en profondeur.

Sur le même sujet

Les médias québécois se regroupent contre les géants du web

19/05/2020 | lesaffaires.com

Les principaux médias québécois se regroupent sur une plateforme pour mieux affronter les géants du web.

L'aide fédérale aux médias pourrait bien être élargie, selon une association

« L’industrie a désespérément besoin de liquidités et c’est un très bon moyen d’en obtenir », a expliqué M. Hinds.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.