Des producteurs demandent au CRTC des garanties pour l'entente entre Rogers et Shaw

Publié le 25/11/2021 à 15:16

Des producteurs demandent au CRTC des garanties pour l'entente entre Rogers et Shaw

Publié le 25/11/2021 à 15:16

Par La Presse Canadienne

Le syndicat Unifor a fait part de ses inquiétudes que ce plan risquait de réduire la diversité des voix dans les petits marchés. (Photo: La Presse Canadienne)

Gatineau — Plusieurs producteurs de télévision indépendants et associations ont demandé au CRTC d’assurer plus de garanties et d’avantages tangibles dans le projet de prise de contrôle de Shaw Communications par Rogers Communications pour 26 milliards $.

Prenant la parole lors des audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes à Gatineau, cette semaine, des présentateurs tels que Ethnic Channels Group, WildBrain et la Canadian Communications Systems Alliance ont fait part de leurs inquiétudes quant à la domination du marché que Rogers obtiendrait si la transaction était approuvée.

Les audiences du CRTC se concentrent sur les implications de l’accord pour le secteur de la radiodiffusion.

Alors que les concurrents directs de Rogers tels que Telus et BCE se sont catégoriquement opposés à l’accord lors des audiences, les entreprises qui dépendent de Rogers et de Shaw pour héberger leur programmation ont exprimé des commentaires plus précis, avec de nombreuses demandes axées sur le maintien du statu quo pendant une certaine période.

Ethnic Channels Group a demandé que le CRTC exige que les revenus d’abonnement des producteurs ethniques indépendants ne diminuent pas avant cinq ans, et le producteur de contenu de télévision pour enfants WildBrain a demandé que l’organisme de réglementation oblige Rogers à continuer de diffuser les émissions indépendantes actuellement hébergées par Rogers ou Shaw pendant cinq ans. D’autres ont demandé que Rogers soit obligée de maintenir les services de diffusion par satellite que Shaw fournit actuellement.

De son côté, le directeur général de la Canadian Media Producers Association, Reynolds Mastin, a appelé à des avantages plus tangibles liés à l’accord, affirmant que les 5,7 millions $ d’avantages totaux proposés n’étaient pas proportionnels à la taille de l’accord.

Le syndicat Unifor a fait part de ses inquiétudes concernant les plans de Rogers visant à reprendre les 13 millions $ par an que Shaw donne à Global News pour réaliser une expansion de son propre réseau CityNews, affirmant que ce plan risquait de réduire la diversité des voix dans les petits marchés.

 

Sur le même sujet

À la une

Montréal, bientôt la capitale mondiale des taxis aériens?

C'est le «rêve ambitieux» que chérit le président de CAE, Marc Parent.

Bourse: Wall Street, le Dow Jones rebondit et efface les pertes de la semaine passée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse.

Wall Street: Lucid, visé par une enquête du SEC, s'effondre

09:47 | AFP

Le fabricant de véhicules électriques fait l'objet d'une enquête du SEC sur les conditions de son entrée en Bourse.