Canada : le taux de chômage passe à 6,2%

Publié le 07/11/2008 à 00:00

Canada : le taux de chômage passe à 6,2%

Publié le 07/11/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Pour ce qui est de l'emploi, il a peu bougé en octobre, après avoir affiché une progression marquée en septembre. L'augmentation du travail à temps plein a été en grande partie contrebalancée par des pertes dans le travail à temps partiel.



En raison des élections fédérales qui ont eu lieu à la mi-octobre, d'importantes hausses ont été enregistrées dans les administrations publiques. La plus grande partie de l'augmentation est survenue dans des professions liées au processus électoral.



L'emploi dans le secteur de l'hébergement et des services de restauration a reculé de 27 000 en octobre, surtout dans les services de restauration et les débits de boissons. La majeure partie de ces pertes ont été ressenties en Ontario et au Québec.



L'emploi a connu peu de changement en octobre au Québec. Le taux de chômage y a légèrement diminué pour s'établir à 7,2 pour cent.



Au Nouveau-Brunswick, l'emploi a légèrement progressé. Cependant, le taux de chômage a fait un bond de 0,8 point de pourcentage dans cette province pour se situer à 8,8 pour cent.



En Ontario, le taux de chômage a légèrement augmenté. Il était estimé à 6,5 pour cent.



L'Alberta a continué d'afficher le plus faible taux de chômage au pays, soit 3,7 pour cent. Cette province a d'ailleurs connu une hausse de l'emploi en octobre, alors que la situation a peu bougé dans les autres provinces.





image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Ottawa aide Chrysler et Honda, mais pas les fabricants québécois

BLOGUE. L’aide fédérale à l’achat d’une auto électrique s’arrête là où l’industrie québécoise débute.

À surveiller: Dollarama, Thomson Reuters et Rogers

Que faire avec les titres de Dollarama, Thomson et Rogers? Voici quelques recommandations d'analystes.