BCE nie les rumeurs d'achat partiel

Publié le 05/12/2008 à 00:00

BCE nie les rumeurs d'achat partiel

Publié le 05/12/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Selon des informations en provenance des Etats-Unis et reprises par des médias canadiens, quelques-uns ou tous les membres du groupe d'investisseurs composé de Teachers Private Capital, de filiales de Providence Equity Partners, Madison Dearborn Partners et Merrill Lynch Global Private Equity se seraient montrés intéressés à acquérir une participation minoritaire dans BCE.

La nouvelle proposition prévoierait un investissement de huit à 10 millions $ pour une participation de 20 pour cent dans l'entreprise.

Vendredi matin, dans un communiqué laconique, BCE a nié ces rumeurs en précisant qu'il n'y a pas reçu une telle offre.

BCE dit continuer à travailler avec la firme de vérification comptable KPMG et les représentants du groupe d'acheteurs afin de trouver un moyen de satisfaire à toutes les conditions qui permettraient la réalisation de la proposition finale d'achat datée du 29 juin 2007.

Cette proposition a récemment été mise en péril par un rapport de KPMG qui n'a pu garantir que BCE serait solvable au lendemain d'une telle transaction, soit la fermeture de son capital au profit du groupe dirigé par Teachers.

La proposition finale comprend en effet une clause exigeant que la solvabilité de BCE au lendemain de l'opération soit établie par KPMG ou une autre firme reconnue par le biais de tests de solvabilité préalables.

La date butoir pour la conclusion de la transaction a été fixée au 11 décembre, soit jeudi prochain.


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Zoom sur le monde, nouveau rendez-vous dans Les Affaires

Retrouvez votre rendez-vous géopolitique du samedi matin dans le journal papier:

Pris au piège? La nouvelle formule de Les Affaires

BALADO. Marine Thomas et Charles Desgroseilliers reviennent sur les décisions qui ont mené à cette nouvelle formule.

Nouvelle année, nouvelle formule

Édition du 22 Janvier 2020 | Marine Thomas

BILLET. Nous commençons 2020 sous le signe de la nouveauté, puisque le journal sort désormais 14 fois par année.