Radio-Canada supprime 657 emplois

Publié le 10/04/2014 à 13:21

Radio-Canada supprime 657 emplois

Publié le 10/04/2014 à 13:21

Par Denis Lalonde

Radio-Canada annonce la suppression de 657 emplois à temps plein au cours des deux prochaines années afin de réduire ses dépenses de 130 millions de dollars.

Au Québec, durant la première année du programme, 202 emplois seront supprimés, dont 183 à Montréal et 11 à Québec. Sur deux ans, ce sont 312 postes qui seront abolis. Du côté anglophone, 334 postes disparaîtront.

La société a prévu une enveloppe de 33,5 millions de dollars pour le paiement des indemnités de cessation d’emploi.

«Aujourd’hui, nous avons pris les décisions difficiles requises pour équilibrer notre budget actuel», a déclaré le président-directeur général de CBC/Radio-Canada, Hubert T. Lacroix, dans un communiqué.

À lire également: Les syndicats de Radio-Canada consternés

La direction de CBC/Radio-Canada dit faire face à des «défis financiers découlant de l'affaiblissement du marché publicitaire dans toute l’industrie, du rendement de la grille de CBC Television inférieur aux prévisions dans certains groupes démographiques clés, des revenus publicitaires beaucoup moins élevés que prévu pour Espace musique et CBC Radio 2, et de la décision de la LNH de se tourner vers un seul radiodiffuseur exclusif».

Compressions aux services des sports

La société d’État ne rivalisera plus avec les radiodiffuseurs privés pour les droits des sports professionnels. «Nous couvrirons aussi moins d’événements et moins de sports. De plus, notre participation dans les sports amateurs sera réduite. Nous diffuserons seulement les événements qui nous permettent de recouvrer nos frais», lit-on dans le communiqué détaillant les compressions.

Radio-Canada maintiendra toutefois son engagement à présenter de grands événements d’importance nationale, comme les Jeux olympiques. «Mais, comme à Sotchi, la couverture de ces événements se fera d’une nouvelle façon, avec de nouvelles méthodes de production, de nouvelles technologies et de nouvelles ententes de partenariat», dit l’entreprise, sans fournir plus de détails.

Coupures à Montréal

À Montréal, l’émission Alors on jase!, animée par Élyse Marquis et Joël Legendre, sera retirée des ondes, alors que la saison de Quelle histoire!, animée par Clodine Desrochers sera écourtée.

«Nous allons également rédiure la programmation régionale sur Espace Musique. Par exemple, chaque région avait son émission du matin sur la chaîne. Nous allons dorénavant produire une émission réseau qui sera diffusée à travers le pays», précise France Bélisle, directrice des communications et des relations publiques du diffuseur.

Une deuxième vague de coupures en deux ans

Les coupures annoncées aujourd’hui s’ajoutent à celles de 650 postes annoncées peu après le budget fédéral de 2012 qui imposait à CBC/Radio-Canada de réduire ses budgets de 10%.

«Aujourd’hui, les suppressions d’emplois sont liés à une baisse de nos revenus et non à des facteurs politiques. Nous souffrons également de la décision du CRTC, prise en 2012, de supprimer le Fonds pour l’amélioration de la programmation régionale», ajoute Mme Bélisle.

Cette dernière précise que le diffuseur public emploie environ 8000 personnes au pays, incluant les emplois à temps plein et temporaires. Selon elle, 75% des coupures seront effectuées dans les grands centres urbains et 25% dans les régions.

«Il est clair que nous ne pouvons modifier la taille du radiodiffuseur public tous les deux ans», a précisé M. Lacroix. Ce dernier veut faire de Radio-Canada un diffuseur public de plus petite taille, plus agile et plus ouvert. «Cela nous assurera que les services que nous offrons, ainsi que le modèle de fonctionnement qui soutient ces services, évoluent au même rythme que les attentes changeantes des Canadiens et des mouvements dans l’industrie», dit-il.

Les suppressions toucheront tous les secteurs de l’entreprise, incluant les salles de presse. CBC et Radio-Canada veulent également consolider leurs équipes des ventes et présenter une offre publicitaire multiplateforme pancanadienne.

À lire également: Radio-Canada: 650 postes abolis, la publicité entre à la radio 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

L'obligation du port du masque respecte la Charte des droits

Il y a 46 minutes | La Presse Canadienne

L'imposition du port du masque dans les lieux publics fermés respecte la Charte des droits et libertés, selon la CDPDJ.

Heures supplémentaires: un employé poursuit Starbucks Canada

Un ex-employé de Starbucks Canada affirme ne pas avoir été rémunéré pour des heures supplémentaires.

Microsoft revient sur le marché des téléphones intelligents avec le Surface Duo

13:33 | AFP

Microsoft fait une nouvelle tentative d'incursion sur le marché de la téléphonie mobile.