Assemblée de Québecor: PKP dénonce «l'obstruction constante du big three»

Publié le 09/05/2024 à 13:11

Assemblée de Québecor: PKP dénonce «l'obstruction constante du big three»

Publié le 09/05/2024 à 13:11

Par La Presse Canadienne

L'entreprise a vu son bénéfice et ses revenus augmenter d'une année à l'autre au premier trimestre. (Photo: La Presse Canadienne)

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a profité de l'assemblée annuelle des actionnaires de l'entreprise, jeudi, pour dénoncer «l'obstruction constante du big three à toute forme de concurrence» dans le domaine des télécommunications.

Avec l'acquisition de Freedom il y a un an, Québecor «s'est établi comme quatrième grand fournisseur national de services sans fil au Canada», a-t-il rappelé.

Cette obstruction des trois géants des télécommunications «doit cesser», a-t-il lancé, sans les nommer. Et le CRTC doit poursuivre la mise en place d'outils pour permettre de «nous battre à armes égales avec l'oligopole en place», a ajouté Pierre Karl Péladeau.

Les trois grandes sociétés de télécommunications qui desservent la plus grande partie des Canadiens sont BCE, Rogers Communications et Telus.

Dans son allocution devant les actionnaires, Pierre Karl Péladeau s'en est aussi pris au soutien financier que reçoit Radio-Canada, ainsi qu'aux gouvernements.

«Il est difficile de comprendre, très difficile de comprendre le choix des gouvernements de ne pas élargir le crédit d'impôt pour la main-d'œuvre journalistique au secteur de l'information télévisée. Encore une fois, ils choisissent de créer deux classes de journalistes, entre l'écrit et la télé, alors que c'est l'ensemble du travail des journalistes qui devrait être soutenu», a-t-il plaidé.

Si le secteur des télécommunications se porte bien, il en est autrement de celui des médias, donc du Groupe TVA. Pierre Karl Péladeau a évoqué une «pression insoutenable» qui a contraint TVA, au cours des derniers mois, à prendre des mesures pour réduire ses coûts d'exploitation, notamment une réduction des effectifs de 600 employés.

«La situation demeure critique, considérant la baisse des revenus publicitaires qui affecte l'ensemble de l'industrie des médias», a-t-il lancé. Il a mis cela en parallèle avec le fait que «CBC Radio-Canada a reçu récemment 42 millions de dollars (M$) en compensation pour la perte de revenus publicitaires».

L'assemblée a aussi été l'occasion de souligner la mémoire de l'ancien premier ministre du Canada Brian Mulroney, décédé en février, qui a longtemps présidé le conseil d'administration de Québecor. Cela a aussi marqué l'arrivée en poste de Sylvie Lalande à la tête du conseil.

 

Résultats en hausse 

Au plan financier, Pierre Karl Péladeau s'est félicité des «excellents résultats» de Québecor, engendrés surtout par le secteur des télécommunications, notamment par l'acquisition de Freedom en 2023 qui a représenté «un virage majeur».

Ainsi, pour le premier trimestre de l'exercice 2024, Québecor affiche des revenus consolidés de 1,36 milliard de dollars (G$), en hausse de 22,2% par rapport à la même période en 2023.

Le secteur des télécommunications a enregistré des revenus de 1,18G$, une hausse de 254M$ par rapport à la période correspondante en 2023.

Le bénéfice net consolidé attribuable aux actionnaires a atteint 173,2M$ soit 75 cents par action.

Le secteur des médias, toutefois, continue de traverser une période difficile. Le Groupe TVA a enregistré une baisse de 6,9M$ de ses revenus, soit 5,1%, comparativement au premier trimestre de l'an dernier. 

Aussi, dans le cadre du déploiement de la couverture sans fil au Québec, Vidéotron procédera à «la construction d'au moins 37 nouvelles infrastructures de téléphonie mobile en Abitibi-Témiscamingue et dans les Laurentides, dans le cadre d'un partenariat avec le gouvernement du Québec», a souligné Pierre Karl Péladeau.

 

 

À la une

Syndicat à l’entrepôt de Laval: Amazon, CSN et Procureur général devant le tribunal

Il y a 17 minutes | La Presse Canadienne

Amazon a déposé une requête en révocation de l’accréditation syndicale.

Les ventes du commerce de gros ont augmenté de 2,4% au pays en avril

Il y a 7 minutes | La Presse Canadienne

En ce qui a trait aux volumes, les ventes du commerce de gros ont augmenté de 2,0% en avril.

Les ventes des industries manufacturières augmentent de 1,1% en avril

Cette augmentation fait suite à une baisse de 1,8% en mars.