Nouveau logo d'Astral : la risée de Twitter

Publié le 27/05/2010 à 16:38

Nouveau logo d'Astral : la risée de Twitter

Publié le 27/05/2010 à 16:38

Par Martin Jolicoeur

La nouvelle identité visuelle d’Astral Media n'a pas encore 24 heures, que déjà elle semble être devenue la risée des utilisateurs de Twitter.
 
«Le nouveau logo d'Astral ouach !», «…Yish», «…oufff», «…fait dur en cr(…) !», «une horreur totale», «…un crime contre le branding».
 
À l’évidence, en quelques heures à peine, la nouvelle image de l’entreprise de communication québécoise a non seulement fait le tour de la planète web, elle a également reçu sa sentence du public.

«Trop banal», «ultra fail», «vraiment ordinaire me semble», «un logo de pme». Les critiques négatives fusent de toutes parts et dominent les discussions sur Twitter à son propos.

PLUS: Astral transforme son identité visuelle
 
Le nouveau logo d’Astral, explique le communiqué de presse de l'entreprise, représente les divers actifs de la société, son modèle d'entreprise décentralisé mais discipliné, ainsi que le savoir-faire, la passion et l’imagination de ses employés, autant de caractéristiques qui définissent Astral sur le marché.
 
Les couleurs et les formes
 
La palette de couleurs vives et la forme du logo font beaucoup parler. Ils sont censés exprimer, dit l’entreprise, «la chaleur et l'émotion qui se dégagent au sein d'une structure définie, apte à faire face à diverses situations, bien établie et résiliente».

Quoi qu’il en soit, le public voit les choses autrement. LaBandeRaide estime par exemple que le nouveau logo «fait pas mal Première Nation».

David_Royy écrit qu’il est  «Laid. Trop Fisherprice». Molaram, pour sa part, le juge «à mi-chemin entre une carte topographique mal coloriée et qqch de très laid». Tandis que Jeff_Lavoie le qualifie de« peinture à numéro !»
 
Plusieurs font un rapprochement entre le nouveau logo d'Astral et le M de la Communauté métropolitaine de Montréal, un logo également très controversé.

«Je crois qu’ils devraient congédier leur designers», dit okay77. «Y’en a qui en fument du bon», ajoute celilan.
 
Le sexe d’un homme
 
Mais l’un des commentaires les plus durs au sujet de sa compare le logo, lorsque couché sur le côté, au «sexe flasque d’un male». «It looks like flaccid male genitalia», écrit précisément counsellor72.
 
Très rares sont les commentaires favorables au nouveau logo. Au point où plusieurs recommandent de retourner à l’ancien.
 
Josiane cossette, une habituée de Twitter, y va de cette brève analyse : «Ça semble unanime : le logo d’Astral ne semble pas faire l’unanimité. En fait, les gens semblent le trouver unanimement laid ».
 
Ce nouveau logo est l’oeuvre de l'agence torontoise Juniper Park, spécialisée dans la stratégie liée à la gestion de la marque, le design et la publicité.

Ce travail s'est échelonné sur une période de 12 mois.

Dans le communiqué de presse, présentant la nouvelle identité visuelle de l'entreprise, Alain Bergeron, vice-président, communications corporatives et chef de la direction Marketing d’Astral, dit vouloir «mieux communiquer ce qu’est Astral - les personnes qui y travaillent, nos médias ainsi que les services et les produits dynamiques que nous offrons» Eh bien, si l’on se fie aux premières réactions diffusées sur Twitter, le travail ne fait que commencer.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street digère des décrets de Donald Trump

Mis à jour le 10/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de lundi en ordre dispersé, digérant de nouvelles mesures de relance.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

10/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés asiatiques ont souffert des tensions sino-américaines grandissantes.

Titres en action: Kodak, Twitter, McDonald's...

Mis à jour le 10/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.