Journaux : Paul Godfrey mise sur Internet

Publié le 11/05/2010 à 13:27

Journaux : Paul Godfrey mise sur Internet

Publié le 11/05/2010 à 13:27

Par La Presse Canadienne

Photo: DR

Le nouveau patron de la division des journaux de Canwest estime que la société doit porter plus d'attention à la vente d'espace publicitaire sur ses sites internet pour faire grimper ses profits.

Selon Paul Godfrey, la chaîne de journaux _ qui détient The Gazette à Montréal, le Vancouver Sun et le Ottawa Citizen _ devrait adopter une meilleure "attitude" par rapport à ses activités de l'avenir.

M. Godfrey, un vétéran de l'industrie canadienne des médias, a été embauché il y a un an et demi pour revaloriser les activités du National Post. Il est à la tête d'un groupe d'investisseurs qui planifie débourser 1,1 milliard $ pour tous les journaux et les publications en ligne de Canwest.

Selon M. Godfrey, la nouvelle attention portée à la présence de la société sur Internet n'est pas un désaveu de l'industrie des journaux. Il estime que son offre témoigne de sa confiance envers les journaux, et précise que le National Post est en voie de redevenir rentable, bien qu'il n'ait pas donné d'échéancier précis à ce sujet.

Détails de la transaction

Canwest Global Communications a approuvé la vente de ses journaux, notamment The Gazette, à un groupe dirigé par Paul Godfrey, dans le cadre d'un accord évalué à 1,1 milliard permettant de préserver des emplois et de rembourser les créanciers de la société insolvable.

L'acheteur de Canwest est un groupe de détenteurs d'obligations de la société de médias ayant consenti à débourser 950 millions de dollars en espèces dans le cadre de la transaction, annoncée lundi. L'offre du groupe de M. Godfrey a été jugée supérieure aux propositions soumises par la compagnie pour ses journaux, a indiqué Canwest par voie de communiqué, lundi soir. «L'implication du groupe (des détenteurs d'obligation) dans cette acquisition devrait être perçue comme un solide vote de confiance à l'égard de la capacité des marques différentes qui composent cette famille et au potentiel futur de cette entreprise. La solution canadienne dispose d'un potentiel illimité et démontrera qu'elle sera des plus profitables pour toutes les parties concernées», a poursuivi M. Godfrey dans sa communication.

Cette vente fait de M Godfey l'un des plus puissants dirigeants d'entreprise de presse au Canada. L'entente doit être approuvée par un tribunal des faillites, lundi prochain.Elle devrait être conclue à la mi-juillet.

La transaction devrait valoir à Canwest suffisamment d'argent pour rembourser les banques auxquelles l'entreprise doit environ 925 millions de dollars. De plus, Canwest a indiqué que l'offre permettait la poursuite des opérations existantes des journaux, en plus de fournir du travail à tous les employés à temps plein de l'entreprise. En outre, les régimes de retraite et d'avantages sociaux sont préservés.

M. Godfrey est l'ancien chef de la direction de Sun Media et le président actuel du National Post. Il a également dirigé les Blue Jays de Toronto à titre de haut dirigeant de Rogers Communications, la maison mère de l'équipe de baseball.

 

À la une

À surveiller: First Solar, Boralex et BCE

Que faire avec les titres de First Solar, Boralex et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.

Québecor dépose une plainte au Bureau de la concurrence concernant Loblaw et Glentel

Il y a 22 minutes | La Presse Canadienne

Loblaw, Rogers et Bell n’ont pas immédiatement répondu aux demandes pour commenter la plainte de Québecor.

Transport collectif: la Caisse de dépôt propose un 3e lien Québec-Lévis

Mis à jour à 11:19 | La Presse Canadienne

La question de la mobilité à Québec fait débat depuis plusieurs années.