Raleigh Canada ne fabriquera plus de vélos à Waterloo: 100 emplois perdus

Publié le 14/01/2013 à 15:37, mis à jour le 11/10/2013 à 21:17

Raleigh Canada ne fabriquera plus de vélos à Waterloo: 100 emplois perdus

Publié le 14/01/2013 à 15:37, mis à jour le 11/10/2013 à 21:17

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Raleigh Canada a annoncé lundi la cessation des activités de fabrication et d'assemblage de vélos d'ici la fin de l'année à Waterloo, au Québec, ce qui entraînera la mise à pied de la centaine d'employés affectés à ces tâches.

À partir de janvier 2014, les installations demeureront ouvertes en tant que centre d'entreposage, de distribution et de prestation de services ouvert à l'année. Une vingtaine de postes seront ainsi disponibles, a souligné la compagnie.

Raleigh a fait valoir la « concurrence féroce » des fournisseurs étrangers.

L'entreprise cesse en fait la fabrication et l'assemblage de vélos au Canada, estimant que ces activités ne sont plus « viables économiquement ».

Chris Enoksen, président de Raleigh Canada, a souligné une baisse constante du volume de vélos produits par l'usine de Raleigh à Waterloo au cours des cinq dernières années.

L'usine de Raleigh Canada à Waterloo fabrique et assemble des vélos sur une base saisonnière depuis plus de 30 ans.

Les employés de l'usine affectés à la production et à la fabrication conserveront leur emploi jusqu'à ce qu'ils soient mis à pied à la fin du cycle saisonnier habituel de production, soit au cours du mois de juin 2013.

L'usine de Raleigh à Waterloo doit poursuivre ses activités de fabrication et d'assemblage pour l'ensemble de ses commandes canadiennes de 2013. À compter de 2014 et ultérieurement, Raleigh fera appel à des fournisseurs étrangers pour desservir son réseau de distribution canadien.

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?