Passer à l'usine 4.0 sans s'embrouiller


Édition du 19 Mai 2018

Le virage 4.0 approche. Mais sans une vision claire, les PME québécoises risquent fort de manquer le tournant. Pour réussir à automatiser leurs usines, les firmes doivent d'abord savoir où elles veulent aller et avancer avec un engagement fort de leurs dirigeants. Du ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Des normes pour l'industrie de l'ÉPI demandées

Une nouvelle association veut soutenir et améliorer l’industrie de la fabrication de masques au pays.

IQ veut accélérer le virage vert des entreprises

19/03/2021 | François Normand

Investissement Québec lance l'initiative Compétivert pour aider les PME à être plus durables et compétitives.

À la une

Ottawa s'immisce dans le litige entre Enbridge et le Michigan

La gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, souhaite la fermeture pure et simple de ce pipeline transfrontalier.

Pierre Karl Péladeau lance une nouvelle salve contre Bell

Bell est « dans une situation permanente de conflit d’intérêts, incapable de pouvoir adéquatement nous rémunérer ».

Groupe TVA essuie une perte au premier trimestre

La pandémie de COVID-19 a continué de gruger les profits du Groupe TVA au premier trimestre. La filiale ...