«Make Manufacturiers Great Again»

Publié le 02/05/2018 à 12:20

«Make Manufacturiers Great Again»

Publié le 02/05/2018 à 12:20

Par François Normand

Le Québec abrite un «gisement» potentiel de 9 milliards de dollars canadiens de substitution d'importations manufacturières, selon une étude réalisée conjointement par Deloitte et E&B Data, dont Les Affaires a obtenu copie.

Selon cette étude, l’augmentation de la fabrication locale permettrait de diminuer le déficit de la balance commerciale des produits manufacturiers québécois (en diminuant les importations tout en augmentant les exportations), actuellement à 5 milliards de dollars, selon l'Institut de la statistique du Québec (ISQ)

Contrairement au Québec, le reshoring est une tendance lourde aux États-Unis et dans l’Union européenne. Le Japon vient aussi de se lancer dans cette stratégie afin de stimuler la production manufacturière locale et créer des emplois.

Au Québec, ce potentiel de 9G$ représente la production additionnelle qui serait faite au Québec et qui s'ajouterait au PIB québécois. C'est donc un potentiel énorme !

Cela équivaut aux exportations combinées du Québec dans cinq pays en 2017, soit la Chine, le Mexique, la France, le Japon et l'Allemagne, selon les données de l'ISQ.

Ce potentiel pourrait également représenter la création de 40 000 emplois (25 000 directs et 15 000 indirects) et générer des investissements de 12 G$ en immobilisations, selon l'étude réalisée.

L’étude identifie six filières stratégiques pour le Québec, dans lesquelles on retrouve 40 occasions de substitution des importations manufacturières.

Pour en savoir plus



 

 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

L'agenda caché de la Chine avec les nouvelles routes de la soie

04/04/2019 | François Normand

BALADO - La Chine dit que c'est projet économique. Or, c'est avant tout un projet pour affirmer sa puissance politique.

Le dollar canadien n’est pas au bout de ses peines

29/03/2019 | lesaffaires.com

Les soubresauts de l’économie américaine observés dernièrement n’augurent rien de bon pour le huard.

À la une

Agriculture urbaine: des melons d'Oka à l'ancien hippodrome

BLOGUE. Urbanisme transitoire: cet été, il poussera des melons d'Oka sur le terrain vacant de l'Hippodrome Blue Bonnets.

À surveiller: Dorel, Stantec et Bank of America

Que faire avec les titres de Dorel, Stantec et Bank of America?

Bourse: le temps de miser sur les banques américaines?

14/06/2019 | Denis Lalonde

BALADO GESTIONNAIRES EN ACTION. Les banques américaines se négocient à des ratios très intéressants, dit François Rochon