Les ventes en station-service font reculer les ventes au détail en décembre

Publié le 22/02/2019 à 11:21

Les ventes en station-service font reculer les ventes au détail en décembre

Publié le 22/02/2019 à 11:21

Par La Presse Canadienne
Une personne paye par carte bancaire.

(Photo:123RF)

Les ventes au détail ont diminué légèrement de 0,1 % pour s’établir à 50,4 milliards $ en décembre, a annoncé Statistique Canada vendredi.

Les ventes plus élevées des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles (+1,0 %) ont en partie contrebalancé les ventes plus faibles des stations-service (-3,6 %), a expliqué l’agence fédérale.

Si l’on exclut les ventes des stations-service, les ventes au détail ont augmenté de 0,4 %.

Une fois les effets des variations de prix supprimés, le volume des ventes au détail a augmenté de 0,2 %.

Les ventes au détail ont reculé de 0,5 % au quatrième trimestre de 2018, après avoir progressé de 0,7 % au troisième trimestre. Exprimées en volume, les ventes au détail étaient relativement inchangées au quatrième trimestre.

En 2018, les ventes au détail ont totalisé 605 milliards $, en hausse de 2,7 % par rapport à 2017.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

Le déficit commercial canadien atteint un sommet en décembre 2018

06/03/2019 | AFP

Reste que sur l’ensemble de l’année 2018, le déficit commercial canadien s’est réduit à 21,7 milliards de dollars.

Les Canadiennes les plus riches gagnent moins que les hommes

Les femmes ne représentent qu’un cinquième des Canadiens qui gagnent le plus d’argent au pays.

À la une

Pourquoi le risque d'une guerre avec l'Iran est faible

22/06/2019 | François Normand

ANALYSE - Les tensions sont vives, mais ni Washington ni Téhéran ont intérêt à déclencher une guerre. Voici pourquoi.

Bourse: les années nous enseignent ce que les jours ignorent

21/06/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Depuis combien de temps investissez-vous en Bourse?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

21/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?