Les ports de Montréal, Québec et Trois-Rivières veulent renforcer le corridor Saint-Laurent

Publié le 14/06/2022 à 10:10

Les ports de Montréal, Québec et Trois-Rivières veulent renforcer le corridor Saint-Laurent

Publié le 14/06/2022 à 10:10

Par François Normand

Le port de Montréal est l'un des principaux pôles logistiques dans le nord-est de l'Amérique du Nord. (Photo: courtoisie)

L’Union fait la force, dit l’adage. Eh bien, les administrations portuaires de Montréal, de Québec et de Trois-Rivières appliquent ce principe, en créant un groupe de travail pour identifier et faciliter la mise en œuvre d’initiatives communes afin de renforcer le corridor Saint-Laurent.

«La signature d’une entente de collaboration entre ces trois ports du fleuve Saint-Laurent est motivée par des enjeux stratégiques, environnementaux et économiques», soulignent les trois administrations dans un communiqué publié ce mardi matin.

Ensemble, par année, les ports de Montréal, Québec et Trois-Rivières manutentionnent annuellement environ 72,4 millions de tonnes de marchandises diverses, de conteneurs, de marchandises générales non conteneurisées, sans parler de vracs solides et liquides.

Des entreprises canadiennes et étrangères se servent du fleuve Saint-Laurent pour exporter et importer une multitude de biens, de denrées et de matières premières échangées avec le monde.

 

Restructuration des chaînes mondiales

«Les chaînes d’approvisionnement mondiales sont en restructuration. Les lignes maritimes et les acteurs de l’import-export cherchent les meilleures routes, au meilleur coût, et veulent accélérer la décarbonation du transport maritime. Il y a des opportunités pour nos ports et pour notre économie», souligne dans le communiqué Martin Imbleau, PDG de l’Administration portuaire de Montréal.

Le groupe de travail tentera aussi d’améliorer la compétitivité du corridor Saint-Laurent comme la connexion entre les ports et les réseaux de transport par camion et par train, l’échange d’expertise ou la compatibilité des systèmes technologiques.

Comme Ottawa a annoncé son intention de moderniser la Loi maritime du Canada (qui encadre le fonctionnement des administrations portuaires canadiennes), les conclusions du groupe de travail «pourront aussi servir à alimenter le travail de Transports Canada», soulignent les trois administrations.


Sur le même sujet

Taiga poursuit son développement de véhicules électriques, malgré une perte de 11M$

Le fabricant québécois Moteurs Taiga accuse une perte nette de 11,1 millions de dollars au deuxième trimestre.

Chaînes d'approvisionnement: un retour à la normal complexe

12/08/2022 | Camille Robillard

L’incertitude économique et les tensions géopolitiques risquent de freiner son rétablissement.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, un temps mort faute de catalyseur

Mis à jour le 17/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine aussi dans le rouge.

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

17/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.