Le syndicat des TCA ne cible aucun constructeur automobile pour l'instant

Publié le 05/09/2012 à 11:05, mis à jour le 11/10/2013 à 14:31

Le syndicat des TCA ne cible aucun constructeur automobile pour l'instant

Publié le 05/09/2012 à 11:05, mis à jour le 11/10/2013 à 14:31

Par La Presse Canadienne

Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) a indiqué mercredi qu'il ne cible pour l'instant aucun constructeur pour une grève éventuelle, dans le cadre de ses négociations avec les trois grands constructeurs automobiles.


Le syndicat a expliqué qu'il désire principalement faire progresser ses négociations avec General Motors, Ford et Chrysler.


Il a ensuite prévenu que les trois constructeurs ne semblent pas vraiment désirer en venir à une entente et qu'ils veulent réduire les coûts associés aux ententes existantes.


Certains employés des usines canadiennes de Chrysler, Ford et General Motors ont largement voté en faveur d'une grève, en appui à leurs demandes contractuelles.


Le syndicat des TCA a indiqué que les sections locales ont reçu le mandat d'organiser des comités de grève et d'entamer les préparatifs en vue d'une grève éventuelle, mais qu'il espère en venir à une entente avec au moins un des constructeurs avant l'expiration du délai de grève.


Le syndicat se dit prêt à paralyser les activités des trois constructeurs si aucune entente n'a été conclue à 23h59, le 17 septembre.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Vente automobile: astuces et arnaques

Édition de Avril 2019 | Alain McKenna

On vous propose un véhicule neuf au même prix que votre vieille auto lors d'une soirée VIP ? Vous croyez avoir ...

Des véhicules usagés de plus en plus chers

Édition de Avril 2019 | Claudine HĂ©bert

Un véhicule d’occasion coûte désormais en moyenne près de 20 000 dollars ...

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.