La CSN dénonce la délocalisation d'une usine de Velan

Publié le 11/01/2019 à 16:00

La CSN dénonce la délocalisation d'une usine de Velan

Publié le 11/01/2019 à 16:00

Par La Presse Canadienne
Un employé avec un casque jaune est triste devant des machines.

[Photo: 123rf]

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) dénonce une délocalisation des activités québécoises de Velan (VLN) au profit de l’Inde à la suite de l’annonce de la fermeture d’une usine à Montréal, ce qui affectera environ 130 emplois.


Dans le cadre d’une restructuration, le fabricant de robinetterie industrielle mettra la clé sous la porte, d’ici le début de 2021, de son site situé sur la rue McArthur, dans l’arrondissement montréalais de Saint-Laurent.


En conférence téléphonique, vendredi, au lendemain de l’annonce, le président et chef de la direction de Velan, Yves Leduc, a également indiqué qu’il y aurait un transfert de certains équipements vers l’Inde.


Afin de préserver la compétitivité de la société, qui exploite une autre usine dans la métropole située à proximité de son siège social ainsi qu’une autre à Granby, M. Leduc a dit qu’il fallait déplacer la production de certains types de valves vers des pays à bas coût comme l’Inde.


D’après la CSN, les employés québécois de l’entreprise empochent un salaire horaire oscillant entre 20 $ et 32 $.


Au cours d’une entrevue téléphonique, son président, Jacques Létourneau, a affirmé que cette décision de Velan laissait un « goût amer aux travailleurs et au syndicat » étant donné qu’on fermait une usine au profit d’une délocalisation.


M. Leduc a affirmé que l’entreprise allait « tout faire » pour minimiser les impacts auprès des employés touchés en négociant avec le syndicat, qui représente environ 400 salariés de la société au Québec.


Au troisième trimestre terminé le 30 novembre, Velan a affiché une perte nette de 200 000 $ US, ou 1 cent US par action, par rapport à un bénéfice net de 300 000 $ US, ou 2 cents US par action, il y a un an.


Son chiffre d’affaires a néanmoins grimpé de 5,2 pour cent, à 92,3 millions $ US.


Velan en chiffres


Création en 1950.


Environ 1800 employés


Treize usines ; quatre en Amérique du Nord, quatre en Europe et cinq en Asie


Près de 60 ateliers d’entretien dans le monde


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.