Fruit d’Or fait une acquisition aux États-Unis

Publié le 02/03/2021 à 13:55

Fruit d’Or fait une acquisition aux États-Unis

Publié le 02/03/2021 à 13:55

Par François Normand

Fruit d'Or est une PME familiale qui a été fondée en 2000. (Photo: Fruit d'Or)

Fruit d’Or, le transformateur québécois de canneberges et de bleuets sauvages biologiques et conventionnels, fait une acquisition importante en mettant la main sur le tranformateur de canneberges Decas Cranberry Products, au Massachusetts.

Dans un communiqué publié ce mardi, la direction de la PME de Villeroy, dans la région du Centre-du-Québec, affirme que cette transaction «marque un tournant» dans l’histoire de Fruit d’Or, fondée en 2000.

«Cette transaction majeure vient assurer une croissance durable et concrétise notre vision de l’avenir de l’industrie», a déclaré Martin Le Moine, président et fondateur de l’entreprise qui exporte ses produits dans plus de 50 pays.

Le montant de cette transaction n’a pas été divulgué.

Il s'agit de la deuxième «transaction majeure» dans le l'histoire de la PME québécoise, et une première aux États-Unis, selon l'entreprise.

Outre ses produits destinés à la transformation alimentaire, Fruit d’Or propose notamment des gammes dédiées au marché des nutraceutiques ainsi que des jus biologiques avec la marque Patience Fruit & Co.

Decas est quant à elle une entreprise familiale de troisième génération, fondée en 1934 par des frères originaires de la Grèce. Le producteur de canneberges américain exporte ses produits dans plus de 40 pays.

 

 

 

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street attend les chiffres sur l'inflation

Mis à jour à 17:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Pour Patrick O’Hare de Briefing.com, la Bourse new-yorkaise était en phase d’attente lundi.

Microsoft achète Nuance pour 19,7G$US

09:02 | AFP

Le géant de l'informatique paie 56$ par action en espèces pour la firme spécialisée en intelligence artificielle.

Le bitcoin dépasse 60 000$US avant l'entrée en Bourse de Coinbase

08:38 | AFP

Le marché des devises virtuelles ne cesse de gonfler ces derniers mois.