Automobile: les TCA promettent la grève si une entente n'est pas conclue

Publié le 17/09/2012 à 11:24, mis à jour le 11/10/2013 à 14:31

Automobile: les TCA promettent la grève si une entente n'est pas conclue

Publié le 17/09/2012 à 11:24, mis à jour le 11/10/2013 à 14:31

Par La Presse Canadienne

Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) a lancé une mise en garde, lundi matin, se disant prêt à déclencher une grève chez n'importe lequel des trois principaux fabricants automobiles si une entente de principe n'est pas conclue avant que les différentes conventions collectives ne viennent à échéance, peu avant minuit lundi.


Les TCA ont indiqué dimanche qu'ils concentreraient leurs efforts dans les négociations avec Ford, mais ont précisé que rien n'était encore confirmé avec cette compagnie, et que les discussions se poursuivraient avec les trois fabricants automobiles américains possédant des usines en Ontario.


Le président des TCA Ken Lewenza a déclaré dimanche, lors d'une conférence de presse à Toronto, que Ford avait démontré "une volonté claire" de mettre sur pied une nouvelle convention collective, et que le syndicat espérait utiliser une telle entente pour faire pression sur les deux autres grands joueurs de l'industrie.



image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

L'Europe contraint l'automobile à verdir dans la douleur

11:48 | AFP

Les émissions moyennes de CO2 des nouvelles voitures devront être sous 95 grammes par kilomètre dès l'an prochain.

L'imposition des taxes douanières supplémentaires repoussée?

15/05/2019 | AFP

La décision de M. Trump doit intervenir d’ici samedi, conformément à la législation.

À la une

La conviction d'investir à long terme

BLOGUE INVITÉ. Investir peut ressembler à un tour de montagnes russes. Il est important de tenir le coup.

Will.i.am investit dans la montréalaise Stradigi AI

23/05/2019 | Martin Jolicoeur

«Nous voulons devenir un acteur majeur de l’industrie mondiale de l’IA», affirme son président.

La rémunération des patrons a augmenté de 800 000 $ US aux États-Unis

Il y a 37 minutes | La Presse Canadienne

Leur salaire a grimpé de sept pour cent l’an dernier.