2 M$ pour la productrice de filaments de cellulose Kruger Biomatériaux

Publié le 06/08/2019 à 16:46

2 M$ pour la productrice de filaments de cellulose Kruger Biomatériaux

Publié le 06/08/2019 à 16:46

Par Pascal Forget
fibres de Filocell dans mains

(Photo: Courtoisie Kruger Biomatériaux)

Le gouvernement du Canada a investi 2 millions de dollars dans la société Kruger Biomatériaux, pour transformer l'usine pilote existante de Trois-Rivières en une usine commerciale. Une somme qui s’ajoute aux deux millions de dollars investis par l’entreprise.

La production de filaments de cellulose pourra passer en mode continu 24 heures sur 24, la faisant passer de 5 tonnes par jour à environ 15 tonnes, soit 6000 tonnes par année.

«C’est la première usine d'envergure commerciale fabriquant des filaments de cellulose au monde. Un avantage compétitif majeur. Ça nous permet de devenir une plaque tournante en termes de biomatériaux», affirme Maxime Cossette, Vice-président, Développement durable et Biomatériaux.

Les filaments de cellulose proviennent de fibres de bois. C'est un biomatériau qui permet d'augmenter la solidité et la durabilité de nombreux produits de consommation et industriels, tels que les papiers spéciaux et le béton. Il peut remplacer des substances chimiques dans de nombreux domaines comme les secteurs de l'automobile, de la construction et de l'aéronautique.

La fibre de verre, abrasive pour les équipements utilisés par les recycleurs, peut être remplacée par des filaments de cellulose comme agent de renforcement dans les plastiques.

Le procédé d’extraction des filaments est entièrement naturel et ne nécessite pas de produits chimiques ou d’enzymes. «C’est un procédé entièrement mécanique, respectueux de l’environnement, qui utilise uniquement de l’énergie renouvelable hydro-électrique.», précise M. Cossette.

«La perception est que l’industrie forestière se concentre dans les marchés traditionnels; cet investissement démontre le contraire; on fait des matériaux d’ingénierie avec de fibres de bois.»

Les emplois actuels seront préservés, et on prévoit à terme la création d’autres emplois directs et indirects, incluant des partenariats de recherche avec UQTR, l’Université Laval et le centre d’innovation des produits cellulosiques Innofibre.

Les fonds pour ce projet sont octroyés dans le cadre du programme Investissements dans la transformation de l'industrie forestière (ITIF) de Ressources naturelles Canada, qui vise à déployer des technologies novatrices.

Kruger Biomatériaux, créé en 2013, est la division de Kruger ayant le mandat de produire et mettre en marché le biomatériau FiloCell. Elle compte une dizaine d’employés.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Projet de 575M$ pour Kruger en vue d'une nouvelle usine

Québec continue d'aider la papetière Kruger, cette fois-ci dans le cadre d'un projet de 575 millions $.

Vendre l’efficacité énergétique avec des chiffres

BLOGUE. Comment convaincre la direction d’une entreprise d’investir massivement pour décarboniser ses usines ...

À la une

Nemaska Lithium sabre dans son effectif et réduit ses activités

Elle serait obligée d’utiliser ses liquidités de façon optimale afin de pouvoir assurer « la continuité du projet ».

Swiss cloue ses appareils A220 au sol

Le transporteur aérien Swiss a décidé de clouer ses 29 appareils A220 (ex-CSeries) en raison de problèmes de moteurs.

Informatique ambiante: la stratégie de Google se dévoile

BLOGUE. La flopée de nouveaux appareils de Google mise sur l’intelligence artificielle pour attirer les acheteurs.