Une nouvelle tour de condominiums entend fracasser le ciel de Montréal

Publié le 30/05/2019 à 12:04

Une nouvelle tour de condominiums entend fracasser le ciel de Montréal

Publié le 30/05/2019 à 12:04

Par Martin Jolicoeur

La course aux constructions en hauteur pourrait atteindre un nouveau sommet alors que le Groupe Brivia confirme un projet d’un milliard de dollars, se déclinant en trois phases, dont une tour résidentielle de 61 étages, appelée à devenir l’édifice le plus élevé jamais construit dans la métropole.

Cette nouvelle tour de plus de 500 unités d’habitation à voir le jour aux abords du Square Phillips au centre-ville de Montréal, devrait représenter à elle seule un investissement de 400M$. Elle devrait s’élever sur 220 mètres (au-dessus du niveau de la mer), ce qui excédera en hauteur la Place Ville Marie (188 mètres), le 1250 René-Lévesque (199 mètres), et même le 1000 rue de la Gauchetière (205 mètres).

Le Groupe Brivia en est à son cinquième projet d’importance à Montréal. On lui doit en outre les constructions du YUL et du QuinzeCent, deux imposants ensembles de condominiums de grand luxe apparus ces dernières années aux abords du boulevard René-Lévesque Ouest.   

Le projet du Groupe Brivia prendre place entre les rues Place Phillips et Saint-Alexandre, dans le quadrilatère délimité par la rue Sainte-Catherine et le boulevard René-Lévesque. Le site sert actuellement de stationnement. En plus de la nouvelle tour, baptisée le 1 Square Phillips, un hôtel pourrait  s’ajouter au projet ultérieurement.

«Il s’agit d’un projet unique. Nous nous assurerons que ce soit notre meilleure réalisation à ce jour », a déclaré ce matin par voie de communiqué Kheng Ly, fondateur, président et chef de la direction du Groupe Brivia.

Les travaux de ce projet, qui aurait déjà reçu l’aval du comité d’urbanisme de la Ville de Montréal, devraient débuter en 2020. L’occupation de la première phase devrait avoir lieu en 2024.

Les plus petites unités, de 390 pi2, devraient être mis en vente pour un prix de départ de 295 900$, avant taxes. On parle donc d'environ 759$ le pi2.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À la une: liés en amour... et en affaires

Édition du 12 Février 2020 | Les Affaires

En manchette cette semaine, découvrez les lauréats des prix PDG de l’année «Les Affaires».

Pénurie de main d'oeuvre dans la construction: cri d'alarme de l'APCHQ

Dans la construction, la disponibilité de la main-d'oeuvre s'est détériorée depuis un an.

OPINION Découvrez la nouvelle formule de Les Affaires!
21/01/2020 | Les Affaires
À la une: les PDG de l'année «Les Affaires»
Édition du 07 Décembre 2019 | Les Affaires
À la une: le point sur les recrues de Wall Street
Édition du 23 Novembre 2019 | Les Affaires

À la une

Brèche de sécurité liée au système de paye Phénix

Plusieurs milliers de fonctionnaires fédéraux ont été victimes d’une brèche de sécurité.

Dollarama perd 4,3%, voici pourquoi

Les appels de la part de clients inquiets mettent un analyste sur deux pistes.

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

Mis à jour à 16:46 | La Presse Canadienne

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.