Une entreprise québécoise s'associe au Club Med aux Bahamas


Édition du 01 Novembre 2014

Une entreprise québécoise s'associe au Club Med aux Bahamas


Édition du 01 Novembre 2014

Par Claudine Hébert

Le projet de l’entreprise québécoise Sand and Ocean Investments, évalué à 90 millions de dollars, prévoit la construction de 360 copropriétés d’ici cinq ans dans les Bahamas.

Tandis qu'elle étudie encore la possibilité de s'installer au Massif de Charlevoix, Club Med, la société française du voyage tout inclus, s'est associée à une entreprise québécoise, Sand and Ocean Investments, pour rehausser et améliorer les infrastructures de son village Colombus Isle, dans l'île San Salvador, aux Bahamas.

Dirigée par Jean-Marc Daigle, un promoteur à qui on doit plusieurs projets résidentiels et commerciaux dans la région de Montréal, Sand and Ocean Investments a le mandat de développer le terrain adjacent à Club Med. Ce projet, évalué à 90 millions de dollars, prévoit la construction de 360 copropriétés d'ici cinq ans. Une première phase d'une soixantaine de condos, vendus à partir de 385 000 $, sera livrée à l'été 2015.

Columbus Isle deviendra le troisième village, après la Plantation d'Albion, à l'île Maurice, et le village de montagne de Valmorel, en France, auquel Club Med greffera un complexe immobilier appartenant à des propriétaires privés. «Mais c'est la première fois que Club Med fait affaire avec un promoteur externe. Habituellement, cette société française veille en solo à son développement», signale M. Daigle.

Club Med a vendu en octobre 2013 le terrain de 18 acres à Sand and Ocean Investments. Une transaction de plusieurs millions de dollars, dont le montant demeure confidentiel. On sait toutefois que l'argent de la transaction sert à rénover les 236 chambres et les installations actuelles de Club Med Columbus Isle. Le village était d'ailleurs fermé jusqu'en novembre.

«Ce partenariat entre Club Med et Sand and Ocean permet, en effet, d'augmenter la capacité du village de Columbus Isle avec de nouveaux condos modernes, sans que Club Med ait à immobiliser un capital important», indique Xavier Mufraggi, président de Club Med Amérique du Nord, que nous avons joint en Floride.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.