Un conflit éclate entre les syndicats de la construction

Publié le 26/05/2020 à 11:51

Un conflit éclate entre les syndicats de la construction

Publié le 26/05/2020 à 11:51

Par La Presse Canadienne
Une pelle mécanique sur un chantier de construction.

(Photo: 123RF)

Alors que Québec souhaitait devancer les négociations des conventions collectives dans l’industrie de la construction pour éviter d’autres tensions, celles−ci sont bien mal parties, alors qu’un conflit vient d’éclater entre les cinq organisations syndicales du secteur.

Ainsi, les quatre organisations les plus représentatives — FTQ−Construction, Conseil provincial, SQC et CSD−Construction — accusent la moins représentative des cinq, la CSN−Construction, de faire obstruction à la conclusion d’un protocole de négociation entre elles.

En vertu des règles, un tel protocole doit être conclu entre les syndicats afin de mener les négociations face aux quatre associations patronales.

La CSN−Construction ne représente que 6% des travailleurs de l’industrie. 

Irrités, les quatre qui représentent 94 pour cent des travailleurs ont transmis au ministre du Travail, Jean Boulet, le protocole de négociation dûment signé par eux, ont−ils indiqué mardi à La Presse canadienne.

Le ministre Boulet avait pris la peine de rencontrer les organisations syndicales, l’hiver dernier, pour leur demander de devancer et d’accélérer ces négociations, afin d’éviter d’autres tensions dans l’industrie et une autre loi spéciale. Les dernières négociations avaient été particulièrement difficiles et le ministre souhaitait améliorer le climat.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street s'inquiète du virus

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq a atteint son 26e record de l’année et son cinquième record du mois de juillet.

Titres en action: Postmedia, Delta, Siemens, Fast Retailing

Mis à jour à 16:40 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Couche-Tard se prépare-t-elle pour une acquisition?

Cela pourrait aussi permettre à la société établie à Laval d’obtenir jusqu’à 4 milliards $ US.