Quand le public finance la contamination... et la décontamination


Édition du 01 Février 2014

À l'ancienne usine d'Aleris Aluminium Canada, à Trois-Rivières, plus de 24 000 litres d'hydrocarbures se sont infiltrés dans l'eau souterraine au fil des ans. Difficile de savoir qui devra payer la décontamination, mais le gouvernement lui-même est en partie ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Dans la tourmente, Nemaska Lithium trouve un investisseur

Son titre bondissait de plus de 43% vers midi.

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour le 19/07/2019 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.