Près de 500 000 reports de paiements hypothécaires au Canada

Publié le 03/04/2020 à 10:14

Près de 500 000 reports de paiements hypothécaires au Canada

Publié le 03/04/2020 à 10:14

Par La Presse Canadienne
Une maison sur une calculatrice.

(Photo: 123RF)

Les six plus grandes banques du pays ont permis à leurs clients souffrant de difficultés financières en raison de la pandémie de COVID−19 de différer les paiements de plus de 10% des prêts hypothécaires de leur portefeuille, selon l’Association des banquiers canadiens.

L’association indique que près de 500 000 demandes de sursis ou de report de paiements hypothécaires ont été traitées ou sont en cours.

Les banques canadiennes ont annoncé un programme de report d’hypothèque il y a plus de deux semaines afin d’aider les personnes touchées par les mesures prises pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Les six plus grandes banques ont déclaré qu’elles autoriseraient leurs clients à reporter les paiements hypothécaires jusqu’à six mois, entre autres changements.

Plus de deux millions de Canadiens ont fait une demande d’assurance−emploi au cours des dernières semaines, dans la foulée de la pandémie de COVID−19 qui a vu des entreprises fermer leurs portes ou réduire leurs activités.

Le gouvernement fédéral a répondu à la crise avec la nouvelle Prestation canadienne d’urgence ainsi que des milliards de nouvelles dépenses pour aider l’économie et lutter contre le virus.

Sur le même sujet

SCHL: la cadence des ventes de maisons ralentira d'ici la fin de 2023

Selon l’agence fédérale, les ventes seront ralenties par l’augmentation des taux hypothécaires.

Marché hypothécaire, les petits joueurs perdent du terrain

26/04/2021 | Joanie Fontaine

En 2020, Desjardins a octroyé 40,6% des prêts reliés à l'acquisition d'une propriété.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.