Nordelec : encore 1 100 condos dans Pointe-Saint-Charles

Publié le 12/10/2012 à 12:02, mis à jour le 12/10/2012 à 12:05

Nordelec : encore 1 100 condos dans Pointe-Saint-Charles

Publié le 12/10/2012 à 12:02, mis à jour le 12/10/2012 à 12:05

Par Hugo Joncas

Elad Canada croit toujours fermement au marché de la copropriété à Montréal. La société, contrôlée par le magnat israélien Yitzhak Tshuva, compte aménager pas moins de 1 100 unités de copropriété dans son immeuble du Nordelec, dans le quartier Pointe-Saint-Charles à Montréal, et dans les terrains qu’elle possède à côté.


La première phase du projet sera terminée en 2014 dans le vénérable immeuble d’architecture industrielle, construit en 1913, qui abritait la Northern Electric. Elle prévoit l’aménagement de 240 lofts et condos dans les sixième, septième et huitième étage. Elad a ouvert le bureau de ventes le 11 octobre.


« Ce sera un complexe à usage mixte, dit Netanel Ben-Or, vice-président, Développement et marketing chez Elad. C’est un concept “live, work and play”. » Le promoteur utilise le terme en vogue pour qualifier les ensembles immobiliers rassemblant résidences, commerces et divertissement. « Il y aura plus d’un million de pieds carrés de condos et 60 000 pieds carrés de galerie commerciale au rez-de-chaussée », dit-il. Elle inclura des bars et des galeries d’art, selon ses plans.


« Nous ferons du quartier le prochain Tribeca », dit-il, en référence au quartier tendance de Manhattan. À terme, environ 560 unités seront construites dans l’édifice existant. Lors des dernières phases du projet, d’ici quelques années, Elad compte construire d’autres immeubles hébergeant plus de 500 autres copropriétés sur ses terrains adjacents.


Les unités se vendront 200 000 à 250 000 $ pour les plus petites, de 550 pieds carrés. Les penthouses de 2000 pieds carrés seront mis en marché pour un million de dollars.


Netanel Ben-Or a refusé de dire l’investissement total que représente le projet et n’a pas communiqué de taille moyenne ou de prix moyen par condo.


Les projets se multiplient


Elad annonce ce nouveau projet en même temps que celui de L’Avenue, en plein centre-ville de Montréal. Les projets de condos foisonnent dans la métropole, malgré les statistiques de la Chambre immobilière du Québec, qui indiquent une baisse du rythme de ventes des unités. Rien pour inquiéter Netanel Ben-Or. « Je ne crois pas que nous nous dirigeons vers un marché d’acheteurs, dit-il. Il y a une forte demande dans le secteur du Sud-Ouest. »


Il ajoute que pour la multinationale israélienne, le Canada est un marché « fort ». « Nous croyons que ça doit être notre principale cible pour réaliser nos investissements », dit-il. Il croit que le pays est parfait pour un investisseur à long terme comme son entreprise.


Reste que la stratégie d’Elad Canada contraste avec celle des autres grands investisseurs immobiliers au pays par les temps qui courent. La société se départit de propriétés multirésidentielles pour investir l’argent dans la construction de copropriétés. Elle vient de vendre huit immeubles torontois pour 281 millions de dollars. À Montréal, elle a mis le Village olympique en vente. Le fonds d’investissement immobilier Canadian Appartement REIT s’apprête à mettre le grappin dessus pour 177,5 millions, selon la publication israélienne Globes et le quotidien The Gazette.


« En immobilier, vous devez savoir quand vendre, dit Netanel Ben-Or. Nous prenons l’argent et l’investissons dans d’autres projets, au Canada et ailleurs. »


Mais les sceptiques croient que des projets de copropriété finiront par être annulés. « Les promoteurs disent tous : mes unités vont se vendre parce que je suis dans le bon secteur, parce que j’ai des comptoirs en granit, des plafonds hauts… » dit Gilles Ouellet, un consultant qui réalise des études de marché pour les projets de copropriété. « Tous les promoteurs débordent d’optimisme. Je suis dans ce milieu depuis des décennies, et ça me laisse perplexe. »


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Plus d'acheteurs étrangers, mais la proportion demeure faible

19/03/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les Chinois représentent le tiers des acheteurs étrangers de propriétés résidentielles à Montréal.

Le prix médian des condos montréalais dépasse maintenant les 350$ le pi2

30/01/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les hausses de prix sur l'île se poursuivent avec une augmentation du prix au pied carré de 6% en 2018.

À la une

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

AGRI-AGRO. L'industrie alimentaire cherche à s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs, de plus en plus...

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?