L'immobilier surévalué de 15%, selon la TD

Publié le 16/03/2012 à 15:15, mis à jour le 17/03/2012 à 12:41

L'immobilier surévalué de 15%, selon la TD

Publié le 16/03/2012 à 15:15, mis à jour le 17/03/2012 à 12:41

Par Thomas Cottendin

Le chômage et les taux d’intérêt mettront le feu aux poudres

Le marché de l’emploi et les taux d’intérêt sont pointés du doigt par les économistes de la banque. Selon eux, une hausse du chômage ou un rehaussement des taux en vigueur déclencheraient une correction du marché immobilier.

La situation des ménages est alarmante. Leur endettement comparativement à leur revenu disponible atteint 150%, et il est attendu à 160% sous peu.

Quant aux taux d’intérêts, les économistes ne s’attendent pas à une hausse dans les années qui viennent. La Fed a déclaré maintenir son taux à zéro jusqu’en 2014, et la Banque du Canada a récemment gardé son taux directeur inchangé à 1%.

Malgré tout, les économistes se veulent rassurants quant à la propagation de cette bulle au marché financier. Les banques canadiennes disposent de capitaux importants et sont très réglementées, ce qui leur permettra d’absorber l’éclatement de la bulle immobilière.

Néanmoins, comme le rappelait le FMI, le vrai risque pèse sur l’économie globale du pays, pour la construction, les emplois, l’octroi du crédit et la consommation.

Lorsque la Banque du Canada ramènera ses taux à un niveau normal, 1 million de ménage (10% des ménages détenteurs de dettes) devront consacrer 40% ou plus de leurs revenus au remboursement de leurs créances immobilières. Cette proportion pourrait être supérieure si la dette continue sa croissance actuelle.

 


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.

La Bourse sur une perspective de 100 ans

11/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les leaders d’aujourd’hui ne seront pas nécessairement les leaders de demain.