Les ventes d'habitations au Canada ont fléchi en mars

Publié le 15/04/2020 à 12:16

Les ventes d'habitations au Canada ont fléchi en mars

Publié le 15/04/2020 à 12:16

Par La Presse Canadienne

(Photo: Graeme Roy/ La Presse canadienne)

Les ventes d’habitations au Canada ont fléchi en mars par rapport à février, alors que la pandémie de COVID-19 a commencé à s’installer et a imposé une pause à la plupart des acheteurs et des vendeurs.

Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), les ventes de propriétés ont diminué de 14,3 % en mars par rapport au mois précédent, sur une base désaisonnalisée.

Les restrictions sur l’éloignement physique et la fermeture des entreprises non essentielles ont commencé à la mi-mars dans le but de ralentir la propagation de la COVID-19.

Par rapport à il y a un an, les ventes de maisons en mars ont augmenté de 7,8 %, mais l’ACI a noté que cette croissance annuelle contrastait fortement avec celle de près de 30 % enregistrée en février.

Le prix moyen national d’une maison vendue en mars était d’un peu plus de 540 000 $, en hausse de 12,5 % par rapport à il y a un an.

En excluant les régions du Grand Toronto et du Grand Vancouver, deux des marchés de l’habitation les plus actifs et les plus dispendieux du pays, le prix moyen était d’environ 410 000 $.

 

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.