Les hypothèques alternatives gagnent en popularité avec les hausses de taux d'intérêt

Publié le 24/05/2022 à 13:13

Les hypothèques alternatives gagnent en popularité avec les hausses de taux d'intérêt

Publié le 24/05/2022 à 13:13

Par La Presse Canadienne

Les Canadiens sont maintenant plus attirés qu’auparavant vers ces prêteurs alternatifs parce que les taux hypothécaires fixes ont atteint et légèrement dépassé le seuil de 4,0%. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — Des courtiers hypothécaires canadiens affirment que les acheteurs de maisons envisagent de plus en plus les coopératives de crédit et les prêteurs privés pour obtenir des prêts hypothécaires à mesure que les taux augmentent.

Ces experts notent que les Canadiens sont maintenant plus attirés qu’auparavant vers ces prêteurs alternatifs parce que les taux hypothécaires fixes ont atteint et légèrement dépassé le seuil de 4,0% au cours des derniers mois dans de nombreuses provinces et territoires.

Les emprunteurs doivent maintenant se qualifier pour un prêt hypothécaire à un taux plus élevé, parce que le taux admissible sur les prêts hypothécaires non assurés, en vertu de la simulation de crise imposée par le Canada, est soit de deux points de pourcentage au-dessus du taux contractuel, soit de 5,25 %, selon le taux le plus élevé des deux.

Le courtier en prêts hypothécaires Sung Lee, de Toronto, affirme que l’intérêt envers les prêts hypothécaires des prêteurs alternatifs augmente parce que les clients à la recherche d’un prêt à taux fixe de cinq ans doivent maintenant se qualifier à 6,0% ou 6,5% par l’intermédiaire des prêteurs traditionnels.

Lorsque ces consommateurs visitent les coopératives de crédit, Sung Lee les voit se qualifier uniquement à leur taux contractuel de cinq ans ou à un taux contractuel majoré d’un point de pourcentage, lorsqu’ils cherchent à obtenir un prêt hypothécaire à taux variable.

Le site web d’assurance et de finance Ratesdotca indique que les coopératives de crédit et les prêteurs privés représentaient environ 3,7 % des prêts hypothécaires du pays l’année dernière, mais que ceux-ci ont déjà traité environ 6,7% de l’activité jusqu’à présent cette année.

 

 

Sur le même sujet

La dette hypothécaire des Canadiens a crû de 9% l'an dernier, selon la SCHL

Mis à jour il y a 38 minutes | La Presse Canadienne

Il s'agit du rythme de croissance le plus rapide depuis 2008, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

L’étalement urbain est une mode

BLOGUE INVITÉ. La densification et son opposé, l’étalement urbain, suscitent des débats tranchants.

À la une

États-Unis: les fabricants étrangers de lait maternisé invités à rester sur le marché

Il y a 26 minutes | La Presse Canadienne

La fermeture d'une usine du Michigan dirigée par Abbott a déclenché une pénurie à l’échelle nationale.

Le marché immobilier se modère dans la grande région de Montréal

Il y a 48 minutes | La Presse Canadienne

Le nombre de transactions résidentielles a diminué de 11% en juin.