ACI: le départ des courtiers immobiliers québécois fera mal au marché

Publié le 09/01/2014 à 16:41, mis à jour le 09/01/2014 à 17:46

ACI: le départ des courtiers immobiliers québécois fera mal au marché

Publié le 09/01/2014 à 16:41, mis à jour le 09/01/2014 à 17:46

Le retrait des courtiers québécois de l’ACI nuira-t-elle aux acheteurs et vendeurs de maison de la province ?

Le retrait d’une grande majorité des courtiers immobiliers québécois de l’Association canadienne de l’immeuble (ACI) nuira aux acheteurs et vendeurs de maison de la province, affirme Pierre Leduc, porte-parole de cette organisation qui regroupe quelque 80 000 courtiers et agents immobiliers.

>>>Lire 12 000 courtiers immobiliesr québécois claquent la porte

Contrairement à ce que prétend les chambres immobilières québécoises dissidentes, « les courtiers se privent de la plate-forme d’inscriptions la plus connue. Il y aura donc moins de visibilité pour les propriétés québécoises », estime M. Leduc, en affirmant que le site realtor.ca reçoit la visite de quelque 900 000 internautes québécois à chaque mois. Le site québécois centris.ca accueillerait pour sa part plus de 600 000 visiteurs.

L’ACI rappelle par ailleurs avoir reconnu certaines particularités du marché québécois. « Nous avons réduit les frais d’adhésion des courtiers québécois, de 310 $ à 225 $, parce que les chambres immobilières du Québec voulaient faire leur propre campagne de marketing », précise M. Leduc.

Cette réduction découle aussi de la décision de l’Organisme d’autorèglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) de faire appel à un autre fournisseur que l’ACI pour les services de gestion de documents électroniques.

L’ACI souligne par ailleurs que chaque province a ses particularités et un organisme de règlementation. « En immobilier, il n’y a pas un marché canadien et un marché québécois », dit M. Leduc.

Près de 12 000 des quelque 14 000 courtiers immobiliers de la province ont claqué la porte de l’ACI. L’organisme souligne toutefois que les chambres immobilières de la Mauricie et de Saint-Hyacinthe, qui avaient mis fin à leur adhésion il y a un an, ont réintégré l’ACI en cours d’année 2013.

Des courtiers de l’ouest de Montréal, qui s’opposaient à la fin de leur adhésion à l’ACI, envisageraient de créer une nouvelle chambre immobilière, selon M. Leduc. Par ailleurs, ceux qui veulent rester membres de l’ACI peuvent se joindre à l’une des chambres immobilières qui en font toujours partie.

 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril

À la une

Lowe's Canada ferme 34 magasins jugés sous performants, dont 12 au Québec

Mis à jour à 10:41 | La Presse Canadienne

Leur fermeture aidera à dégager la marge de manoeuvre pour réinvestir dans la croissance.

L'inflation demeure stable, conformément aux prévisions

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

L’indice des prix à la consommation ayant augmenté de 1,9 % par rapport à l’an dernier.

Il faut attendre de voir l'effet des baisses de taux, dit la Fed

Il y a 22 minutes | AFP

« Il faudra un certain temps pour que cela se répercute sur l’économie », dit une responsable de la Fed.