Lancement du site Web «LaCopropriété.info»

Publié le 16/06/2015 à 17:00

Lancement du site Web «LaCopropriété.info»

Publié le 16/06/2015 à 17:00

Par Matthieu Charest

Par manque d’information, d’intérêt, ou de ressources, nombreux sont les dangers qui guettent les propriétaires de condos, et ceux qui les gèrent. Alors que le nombre de copropriétés croît en flèche, et donc le nombre de problèmes potentiels, la Chambre des notaires tente de prévenir plutôt que de guérir. Avec 10 autres ordres professionnels et organismes, la Chambre a investi environ 250 000 $ pour lancer lacopropriété.info, une plateforme Web qui regroupe des informations et la possibilité de poser des questions à différents experts, gratuitement.

Démunis par rapport aux copropriétés?

«Oui, toute l’information existe déjà», admet Me Christine Gagnon, qui a coprésidé le Comité consultatif sur la copropriété, créé sous l’impulsion du gouvernement Marois en 2012. «Mais beaucoup de gens, les acheteurs comme des gestionnaires de copropriétés, n’ont pas le réflexe de s’informer», explique la notaire spécialisée en copropriété. «Quand on magasine un condo, on regarde si le décor nous plaît, mais est-ce que l’on s’informe au sujet du fonds de prévoyance?»

Lors des travaux du Comité consultatif, «ce qui est beaucoup ressortit des participants du public, c’est 'si j’avais su, j’aurais fait autrement'», explique-t-elle. «Nous sommes parfois un peu démunis».

Accès gratuit aux experts

À la suite au dépôt du rapport du Comité à l’automne 2013, le ministère de la Justice a chargé la Chambre des notaires de réaliser un site Web «convivial», qui «répond aux besoins des promoteurs, administrateurs, copropriétaires, acheteurs et vendeurs», révèle le communiqué de presse qui accompagne le lancement de la plateforme.

Outre une infolettre qui sera acheminée à tous les utilisateurs qui s’inscrivent, le site offre la fonctionnalité «Info-Experts». Cet outil permettra de poser des questions en ligne, et d’obtenir une réponse dans un délai maximal de 48 heures, promet-on. Les questions seront acheminées à la Chambre des notaires, qui les transférera alors à qui de droit: avocats, courtiers, architectes, etc.

Cannibalisation?

En donnant accès à une vaste gamme d’experts, et à autant d’informations, les notaires ne sont-ils pas en train de cannibaliser leur propre marché? Qu’en est-il du risque de réduire les occasions d’affaires des professionnels, a demandé Les Affaires à Me Gagnon, en bon avocat du diable.

«Non», nous répond-elle de but en blanc. «D’abord un 'notaire du diable', ça n’existe pas! (Rires) Alors je vous réponds franchement: l’objectif de la Chambre, c’est la protection du public. Notre plateforme Web, ce n’est surtout pas pour vendre les services des membres. Qui plus est, les réponses que nous fournirons par le Web, sont de nature informative, et n’ont pas valeur de conseil juridique», tient-elle a préciser.

Des partenaires de tous les horizons

Hormis la Chambre des notaires, 8 ordres professionnels et 2 organismes d’autoréglementation figurent dans la liste des partenaires réunis autour de lacopropriété.info :

  • Le Barreau du Québec;
  • L’Ordre des administrateurs agrées du Québec;
  • L’Ordre des architectes du Québec;
  • L’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec;
  • L’Ordre des comptables professionnels agrées;
  • L’Ordre des évaluateurs agréés du Québec;
  • L’Ordre des ingénieurs du Québec;
  • L’Ordre des technologues professionnels du Québec;
  • La Chambre de l’assurance de dommages;
  • L’organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec.

«En 26 ans de pratique, je n’ai jamais vu tous les ordres professionnels s’unir comme ça», se réjouit Me Christine Gagnon, qui pratique au sein du bureau Gagnon Bujold, à Québec, et qui est également professeur associée à la Faculté de Droit de l’Université de Montréal. «C’est extraordinaire cette collaboration-là», conclut l’experte.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Boralex améliore sa performance malgré la COVID-19

Le producteur québécois d'énergie renouvelable a de nouveaux projets et a signé un deuxième contrat privé, en France.

À surveiller: Saputo, Metro et Stella-Jones

Que faire avec les titres de Saputo, Metro et Stella-Jones? Voici quelques recommandations d'analystes.

«Pourquoi nous n'investissons pas dans l'or»

BALADO. L'or a beau atteindre un sommet historique, voici pourquoi Giverny Capital évite d'y investir.