La part du tourisme dans le PIB continue de baisser

Publié le 03/09/2021 à 14:00

La part du tourisme dans le PIB continue de baisser

Publié le 03/09/2021 à 14:00

Par Camille Robillard

Depuis le début de la pandémie, l’industrie du tourisme a essuyé des pertes importantes à travers le pays. Toutefois, les provinces canadiennes n’ont pas été affectées dans les mêmes proportions par la baisse d’achalandage. 

Selon un bilan de Hellosafe.ca, le Québec serait la troisième province la plus touchée avec des pertes nettes en recettes touristiques estimées à 8,2 milliards de dollars (G$) en 2021 par rapport à 2019. Devant elle, on retrouve l’Ontario et la Colombie-Britannique avec des pertes respectives estimées à 24,9 et 10,1 G$. 

Les analystes de données de Hellosafe.ca estiment toutefois que l’année 2022 sera plus « ensoleillée » pour l’industrie québécoise, avec des recettes qui pourraient franchir la barre des 11 G$. Selon eux, il faudrait néanmoins attendre 2023 — voire 2024 — pour atteindre les revenus d’avant la pandémie de COVID-19. 

Malgré l’assouplissement des restrictions sanitaires et la réouverture progressive des frontières aux touristes étrangers, les dépenses touristiques réalisées au Canada devraient encore se situer près de 42 % sous les niveaux de 2019, pour un total de 60,8 G$ contre 105,1 G$ avant la crise. En 2020, ce manque à gagner s’élevait à 49,1 %. 

Par le fait même, la participation du secteur touristique au PIB national est en régression pour une deuxième année consécutive. Alors qu’elle représentait 2,1 % en 2019, sa part a chuté de moitié en 2020 en s’établissant à 1,06 %, ainsi qu’à 1 % en 2021. Cependant, les estimations des experts anticipent un rebond pour les deux derniers trimestres de 2021, qui permettrait à l’industrie de repasser la barre du 1 %.

Sur le même sujet

À la une

Pour en finir avec le populisme économique

ANALYSE. Miner la confiance des Canadiens à l'égard de la Banque du Canada est un jeu dangereux et malhonnête.

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour le 27/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon économique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.