La Caisse vend le Rockhill pour 268M$

Publié le 10/05/2019 à 12:58, mis à jour le 10/05/2019 à 18:50

La Caisse vend le Rockhill pour 268M$

Publié le 10/05/2019 à 12:58, mis à jour le 10/05/2019 à 18:50

Par Martin Jolicoeur

Filiale immobilière de la Caisse de dépôt, Ivanhoe Cambridge, avait acheté le Rockhill pour 160M$ il y a huit ans.

La Caisse de dépôt et placement du Québec, par l’intermédiaire de sa filiale Ivanhoé Cambridge, s’est discrètement départie cette semaine du bien connu complexe Rockhill, vaste ensemble immobilier locatif du quartier Côte-des-Neiges, à Montréal.

Le complexe de 1004 appartements, répartis dans six tours d'habitation du chemin Côte-des-Neiges, a été vendu mardi pour la somme de 268M$, ou quelque 267 000$ l'unité, à deux fonds de placements immobiliers qui se partagent dorénavant sa propriété à parts égales (50% chacun). En 2011, la filiale immobilière de la Caisse (CDPQ) avait acheté le complexe pour 160M$.

Les deux nouveaux propriétaires sont l’ontarienne FPI Appartements Minto (REITS), qui en est à sa première acquisition à Montréal, et la Société de gestion d'investissement I.G. (anciennement Groupe Investors), qui agit à titre de fiduciaire pour le compte du Fonds de biens immobiliers Investors.

La société Ivanhoé Cambridge, vendeuse du complexe, n'a produit aucun communiqué pour annoncer la nouvelle. Lorsque contactée, sa direction n'a pas souhaité émettre de confirmation ou commentaire, si ce n'est pour indiquer plus tard par courriel, avoir réalisé son «plan d'affaires pour le Rockhill» et vouloir «redéployer le capital dans d'autres projets et initatives au Québec».

Construit il y a plus de cinquante ans, en 1967 et 1968, le Rockhill compte plus d’un million de pi2, sur un terrain de 7,6 acres, entre l’Oratoire Saint-Jospeh et le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, aménagé sur le flanc nord-ouest du Parc du Mont-Royal. En plus de ses 1004 appartements dans six tours de 15 et 20 étages, le complexe comprend une piscine creusée intérieure, 19 000 pi2 de locaux commerciaux, et 816 espaces de stationnement extérieurs et sous-terrains.

D'une superficie moyenne de 777pi2, les appartements du Rockhill s'écoulent pour un loyer moyen de 1352$ par mois. Photo: Ville de Montréal

20M$ investis; 17% de hausse de loyer

Dans les années suivant son acquisition pour 160M$ en 2011, la Caisse a investi 20M$ pour redonner du lustre aux lieux. La démarche permit à Ivanhoe Cambridge de hausser les loyers, ce faisant, de 17% entre 2013 et 2018, selon l’Association des résidants du Rockhill. Aujourd’hui, les logements du Rockhill (d’une superficie de 777pi2 en moyenne) affichent un loyer moyen de 1352$ par mois, soutient Minto.

Le Rockhill est la toute première acquisition du FPI Appartements Minto à Montréal. «Le Rockhill a tout ce qu'il faut pour devenir un milieu de vie encore plus agréable : une propriété emblématique et une belle collectivité sur lesquelles nous voulons bâtir», a déclaré mardi, Michael Waters, chef de la direction du FPI Appartements Minto, par voie de communiqué.

FPI Appartements Minto deviendra progressivement le nouveau gestionnaire des lieux. Cogir Immobilier, qui gérait l’endroit jusqu’ici, s’est engagé à assister Minto dans la transition pour une période pouvant aller jusqu’à six mois.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

La CDPQ injecte plus de 660M$ dans une pharmaceutique mexicaine

La Caisse de dépôt veut ainsi épauler Sanfer dans ses projets d'expansion à travers l'Amérique latine.

La Caisse conditionne son soutien pour SNC-Lavalin

05/08/2019 | Siham Lebiad

La Caisse de dépôt exhorte SNC-Lavalin à « bouger rapidement » et améliorer son exécution.

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.