L'industrie de la construction est fébrile avant le retour au travail

Publié le 17/04/2020 à 11:36

L'industrie de la construction est fébrile avant le retour au travail

Publié le 17/04/2020 à 11:36

Par La Presse Canadienne
Un chantier de construction résidentielle.

(Photo: 123rf)

L’industrie de la construction résidentielle se mobilise en vue de sa relance partielle à compter de lundi, après la pause provoquée par la crise du coronavirus. 

C’est le 25 mars que l’ensemble des chantiers de construction du Québec avaient été fermés, sur ordre du gouvernement Legault. Lundi, pourront rouvrir ceux qui, dans la construction résidentielle, devaient livrer leurs unités d’ici le 31 juillet.

En entrevue vendredi, Guillaume Houle, porte−parole de l’Association de la construction du Québec, a rapporté que «la majorité» des entrepreneurs concernés ont «hâte de retourner au travail», mais reconnaît que ce serait mentir que d’affirmer que c’est la totalité d’entre eux.

Le temps presse et l’incertitude demeure pour plusieurs quant aux façons de faire. «Ça ne sera pas comme avant», a dit estimer M. Houle.

Comment installer des armoires de cuisine en respectant une distance de 2 mètres entre les ouvriers? Si deux ouvriers doivent s’approcher l’un de l’autre pour exécuter une tâche, quelles mesures de précaution doivent−ils prendre? 

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) vient justement de publier un guide pour répondre à plusieurs de ces questions.

«Beaucoup de discussions vont avoir lieu lundi», croit M. Houle, puisqu’il faudra adapter les façons de faire et rassurer tout le monde. 

«On s’attend à ce que, pour des chantiers qui peuvent repartir lundi, ça ne reparte que la semaine suivante», car il faudra aussi relancer la chaîne de production, comme les fournisseurs de matériaux, de fenêtres.

«On se donne une semaine pour bien planifier les choses» en respectant le guide de la CNESST, résume le porte−parole patronal.

Il se dit conscient du fait que cette partie de la construction résidentielle servira d’exemple ou d’étalon pour mesurer le succès de la relance. «D’où l’importance de bien mettre en application le guide de la CNESST. Si on repart tout croche, ça pourrait compromettre la relance des autres chantiers», estime M. Houle.

Sur le même sujet

Immobilier résidentiel: la hausse des prix refroidit les ardeurs des acheteurs

02/12/2021 | Charles Poulin

L’intention d’achat de propriétés résidentielles pour les cinq prochaines années a diminué de 2% entre 2020 et 2021.

La flambée des prix va entraîner une baisse des mises en chantier, prévoit l’APCHQ

L'APCHQ anticipe 56 000 mises en chantier à travers le Québec l’an prochain.

À la une

Montréal, bientôt la capitale mondiale des taxis aériens?

C'est le «rêve ambitieux» que chérit le président de CAE, Marc Parent.

Bourse: Wall Street, le Dow Jones rebondit et efface les pertes de la semaine passée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse.

Wall Street: Lucid, visé par une enquête du SEC, s'effondre

09:47 | AFP

Le fabricant de véhicules électriques fait l'objet d'une enquête du SEC sur les conditions de son entrée en Bourse.