L'homme phare de l'immobilier à Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Mars 2015

L'homme phare de l'immobilier à Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Mars 2015

Le Phare de Québec.

«De retour d'un voyage à Chicago en 2005, j'avais dit à mes employés de jeter les plans à la poubelle et de recommencer. J'avais découvert là-bas une autre façon de faire : un immeuble mixte. Dans ce complexe, on a 15 étages résidentiels au-dessus de 15 étages de bureaux. Il n'y a pas de mixité de cette envergure à Québec, et on ne pensait pas à ça en 2004 quand on a commencé. Alors oui, on évolue», affirme celui qui prévoit une mixité encore plus importante dans Le Phare.

Le complexe de quatre tours, qu'il veut commencer à bâtir en 2016 sur un horizon de 10 ans, comprendra un hôtel de 300 chambres, mille unités de logement (condos et appartements), 270 000 pi² d'espaces commerciaux et de bureaux, ainsi qu'un observatoire au sommet et un parc public à la base, avec fontaines l'été et patinoire l'hiver.

«Dans nos plans, on avait ces espaces de parc au-dessus d'un basilaire pour les résidents des tours, mais la ville nous a demandé qu'ils soient ouverts au public. On a trouvé que ça avait bien de l'allure, et c'est là que j'ai pensé au Rockefeller Center de New York, à l'idée d'animer la place à l'année. On le fait à l'échelle de Québec, on est loin du Rockefeller Center, mais on peut se connecter sur les milieux qui nous entourent», croit celui qui veut aussi faire profiter les citoyens et les touristes de la belle vue au sommet.

À ceux qui lui reprochent de construire trop gros et de freiner pour un bon moment d'autres projets potentiels dans le secteur, Michel Dallaire réplique que Le Phare est un petit projet à l'échelle des besoins futurs d'une ville en croissance, où il se construit 4 000 unités de logement par an depuis une quinzaine d'années.

«On va construire là 1 000 unités d'habitation sur 10 ans. C'est 100 par an, un quarantième de la demande. Et s'il y a une place où on doit construire des bureaux, c'est bien au centre-ville !»

Acteur de la congestion routière, Le Phare ? Michel Dallaire affirme qu'au contraire, attirer des gens en ville, près des lieux de travail, dans un axe où le transport en commun est bien implanté, est la voie de l'avenir. Mais il aurait souhaité un tramway pour Québec dans le plan de mobilité durable présenté au début de mars par le maire Régis Labeaume.

«La préoccupation du transport en commun est importante et on est en retard à Québec. Si on veut demeurer une ville agréable, il faut s'occuper de ça rapidement, considère le coprésident de Québec 2050, colloque sur l'avenir immobilier de la ville. Mais je comprends les enjeux budgétaires et je suis content qu'on ait au moins opté pour une solution qui est un pas dans la direction du tramway, grâce au service rapide par bus [des autobus articulés qui circulent sur une plateforme installée au centre de la chaussée sur 38 km, et qui pourrait accueillir plus tard un tramway].»

Michel Dallaire se réjouit du fait que Québec a choisi de développer l'ouest de son territoire, car il tient à la préservation du patrimoine du Vieux-Québec. Quant à sa propre empreinte sur la ville, il dit qu'il ne s'est jamais arrêté à ce qu'on en retiendra, mais qu'il obéit à sa passion de construire et de créer des milieux de vie agréables.

250 mètres: La hauteur du Phare, à Québec, sera de 250 mètres, soit 50 mètres de plus que le 1 000 de la Gauchetière, au centre-ville de Montréal. Source : Groupe Dallaire

Profil du Groupe Dallaire

Activités: Développement immobilier
Siège social: Québec
Fondation: 1960

Groupe Dallaire est une entreprise immobilière verticalement intégrée. Elle compte plusieurs filiales : Dalcon construction, Alpha Architecture et MLM Signature (aménagement de cuisines et de salles de bain). À Québec, Groupe Dallaire est régulièrement partenaire du Fonds de placement immobilier Cominar, dont le statut fiscal n’autorise comme seuls revenus que ceux des loyers. La famille Dallaire possède 7 % des parts de Cominar, qui détient 45 millions de pieds carrés d’espaces locatifs au Canada.

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

15/10/2021 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.