Ivanhoé Cambridge se restructure

Publié le 09/09/2011 à 13:31, mis à jour le 09/09/2011 à 17:35

Ivanhoé Cambridge se restructure

Publié le 09/09/2011 à 13:31, mis à jour le 09/09/2011 à 17:35

Par La Presse Canadienne

Alors que le Régime de rentes du Mouvement Desjardins accroît sa participation dans Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement annonce la suppression de 72 emplois.

Pour permettre à Ivanhoé Cambridge de devenir "encore plus efficace et concurrentielle", il fallait procéder à une "restructuration importante" qui entraîne "malheureusement certaines abolitions de postes", a indiqué le président d'Ivanhoé Cambridge, Daniel Fournier, dans un communiqué diffusé vendredi.

Soixante-douze emplois ont été supprimés en tout. En revanche, 42 nouveaux employés seront embauchés, de sorte que la perte nette est de 30 postes.

Les réductions d'effectifs touchent principalement les bureaux de Montréal et de Toronto. Avant les compressions, Ivanhoé Cambridge comptait 1501 employés.

Investissement

Plus tôt vendredi, le Régime de rentes du Mouvement Desjardins avait annoncé un investissement de 145 millions $ pour accroître sa participation dans la société immobilière. La valeur des intérêts du Régime dans Ivanhoé Cambridge et ses différentes filiales atteint désormais 470 millions $.

L'investissement donne l'occasion à Ivanhoé Cambridge de "simplifier sa structure d'actionnariat" dans la foulée de la réorganisation des activités immobilières de la Caisse de dépôt, a précisé l'institution.

Plus tôt cette année, la Caisse a annoncé son intention de fusionner son autre filiale immobilière, SITQ, avec Ivanhoé Cambridge.

"On cherchait à accroître notre exposition dans l'immobilier et quand un partenaire stratégique de cette qualité-là te sollicite, tu en profites", a expliqué à La Presse Canadienne Sylvain Gareau, vice-président, Régime de rentes, au Mouvement Desjardins.

Ivanhoé a affiché un "excellent" rendement composé au cours de la dernière décennie, soit 14 pour cent par année, a noté M. Gareau.

La Caisse de dépôt et placement détient 94 pour cent du capital-actions du regroupement Ivanhoé Cambridge-SITQ.

Avec la transaction dévoilée vendredi, la participation du Régime de rentes de Desjardins dans l'"ancienne" Ivanhoé Cambridge passe de 1,5 à trois pour cent. Le Régime possède en outre quatre pour cent des actions de SITQ.

Les autres actionnaires d'Ivanhoé Cambridge et de SITQ sont l'Association de bienfaisance et de retraite des policiers et policières de la Ville de Montréal, les Régimes de retraite de la Société de transport de Montréal et la caisse de retraite des employés d'Alcan.

SITQ se spécialise dans les édifices de bureaux alors qu'Ivanhoé Cambridge concentre ses efforts dans les centres commerciaux et les édifices à logements.

 

 

À la une

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.