Immobilier: la Caisse investira dans les régions

Publié le 28/03/2013 à 14:45, mis à jour le 28/03/2013 à 15:33

Immobilier: la Caisse investira dans les régions

Publié le 28/03/2013 à 14:45, mis à jour le 28/03/2013 à 15:33

Par Hugo Joncas

Le siège social de la Caisse de dépôt et placement du Québec, détenu par Ivanhoé Cambridge.

Ivanhoé Cambridge revoit sa structure à la haute direction et annonce discrètement un nouveau programme d’investissements de 300 M$, à investir «dans les régions et au Québec en général», selon un porte-parole de la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement.


Ivanhoé Cambridge ne détient que des centres commerciaux au Québec en-dehors des régions de Montréal et de la capitale, à l'heure actuelle.


Peu de détails filtrent sur les projets qu’elle pourrait appuyer, mais Ivanhoé Cambridge vise de nouveaux types d’actifs dont la Caisse est absente jusqu’ici. «Ça pourrait permettre de toucher à des créneaux complémentaires à ce qu’on a dans notre plan d’affaires, d’avoir une diversification dans le type d’investissements qu’on fait au Québec», dit Sébastien Théberge, directeur principal des communications.


Selon lui, Ivanhoé Cambridge souhaite ainsi mettre son savoir-faire «à la disposition d’entreprises québécoises en croissance, reconnues pour leur expertise en immobilier». «On génère un rendement et on contribue au développement économique en permettant à un projet d’une entreprise québécoise de grandir ou de voir le jour», ajoute-t-il.


Le porte-parole ajoute que la filiale de la Caisse compte ainsi proposer elle-même des projets à «des partenaires d’affaires». «Ça pourrait être des investisseurs, des exploitants de sociétés, que nous considérons prioritaires, avec un fort potentiel de croissance», dit Sébastien Théberge.


Ses patrons ne veulent pas en dire plus pour l’instant. «La nouvelle initiative n’est pas précisée encore», dit-il. Jean Laramée, nommé vice-président principal pour le portefeuille de propriétés de la province, rebaptisé Capital immobilier Québec, sera responsable du programme, mais Ivanhoé Cambridge refuse pour l’instant de le mettre en relation avec les LesAffaires.com.


Est-ce que la nouvelle initiative pourrait permettre de prendre des participations dans le capital d’entreprises immobilières? Ce n'est pas exclu. « Il faut laisser le temps à M. Laramée de développer ce projet-là », explique le porte-parole.


Les 300 M$ que compte débloquer la filiale de la Caisse fait partie du plan «de plus d’un milliard» d’Ivanhoé Cambridge pour le Québec, déjà évoqué dans Les Affaires.


Nouvelles «plateformes»



image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

CDPQ: un nouveau fonds d'investissement pour le secteur de l'IA

Il servira à propulser des entreprises qui développent ou commercialisent des produits qui touchent ce secteur.

Lightspeed vaudra 1,4 milliard à son entrée en Bourse

Lightspeed fera ses premiers pas en Bourse demain après un appel public à l'épargne de 240 M$ à 16$ par action.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

La marge de sécurité: un concept intemporel

BLOGUE INVITÉ. La «marge de sécurité». Les 3 mots les plus importants dans l'investissement, selon Warren Buffett.

Six manières de réduire vos erreurs d'investissement

BLOGUE INVITÉ. C'est simple, moins vous avez à prendre de décisions, moins vous commettez d'erreurs.