Immobilier: croissance remarquable des ventes en décembre

Publié le 20/01/2020 à 13:32

Immobilier: croissance remarquable des ventes en décembre

Publié le 20/01/2020 à 13:32

Une tour à condos à Montréal.

(Photo: 123RF)

Tendances provinciales — décembre 2019

Les ventes de propriétés résidentielles ont bondi en décembre, alors que les trois catégories de bâtiments analysées dans cet article ont enregistré des variations de plus de 20% relativement à décembre 2018. Somme toute, le marché immobilier de la province fut vigoureux au cours de la dernière année et le mois de décembre dernier n’a pas fait exception à cette tendance.

Ventes d’unifamiliales au Québec

D’après les actes publiés au Registre foncier du Québec et colligés par JLR, une société d’Equifax (incluant les ventes par courtier, entre particuliers et les constructions neuves), 87 471 maisons unifamiliales ont été vendues à travers la province au cours de l’année 2019. Cela représente une augmentation de 8 % par rapport à 2018. Pour le mois de décembre seulement, le nombre de transactions a crû de 25 % relativement au même mois un an plus tôt. Qui plus est, le nombre de transactions enregistré le mois passé est supérieur à celui enregistré lors des mois de décembre des dix dernières années.

Le prix médian des unifamiliales s’est élevé à 255 000 $ au cours des douze derniers mois, une hausse de 3 % comparativement à 2018. Le prix médian enregistré en décembre dernier était toutefois égal à celui recensé l’année précédente à période semblable et s’est chiffré à 250 000 $.

Ventes de copropriétés au Québec

Les ventes de copropriétés ont atteint un sommet dans la province au cours de l’année 2019, alors que 38 476 copropriétés ont changé de mains à travers la province, soit un bond de 12 % relativement à 2018. En ce qui concerne les statistiques du mois passé seulement, le segment de la copropriété est celui pour lequel les ventes ont le plus augmenté en comparaison à décembre 2018, alors que la hausse fut de 29 %. Les résultats de décembre 2019, font de ce mois, le mois de décembre le plus vigoureux depuis que JLR compile les données du Registre foncier (1986).

Du côté des prix, en 2019, le prix médian des copropriétés a grimpé de 4 % au Québec par rapport à l’année précédente pour atteindre 255 900 $. La hausse fut similaire en décembre, alors que le prix médian s’est chiffré à 277 400 $.

 

L’indice d’accessibilité à la propriété (indice AP)

En décembre 2019, l’indice AP de la province s’est élevé à 100,8 un gain de 8,6 % comparativement à décembre 2018. Depuis mars 2019, l’indice AP s’est amélioré tous les mois en comparaison à la même période l’année précédente. Ces résultats sont encourageants et signifient que, en général, il était plus facile financièrement pour un ménage québécois de devenir propriétaire en 2019 qu’en 2018. Des taux d’intérêt plus faibles, combinés à une hausse du salaire médian supérieure à celle du prix médian des maisons ont permis d’améliorer l’accès à la propriété.

L’indice est basé sur le ratio salaire hebdomadaire médian (statistique Canada)/paiement hypothécaire « type » rapporté en un indice base 100 (janvier 2010=100).

Tendances par ville

Du côté des unifamiliales, les ventes sur douze mois ont crû dans l’ensemble des villes analysées dans ce rapport, à l’exception de Montréal (-1 %), Terrebonne (-4 %), Brossard (-6 %) et Blainville (-3 %). Le repli du nombre de transactions dans ces cas particuliers s’explique par un manque de propriétés disponibles à la vente, plutôt que par une baisse de la demande. Quant aux prix médians, seules les villes de Lévis (-1 %), Granby (0 %) et Saguenay (0 %) n’ont pas observé de hausses en 2019, et ce, relativement à 2018. Dans ces trois municipalités, le marché des maisons unifamiliales a tourné au ralenti dans les dernières années, ce qui peut expliquer pourquoi les prix tardent à augmenter, malgré une hausse des ventes.

Enfin, sans grande surprise, les indicateurs de prix et de ventes sur douze mois sont tous au vert du côté des copropriétés. Brossard (+8 %) et Montréal (+7 %) sont en tête du classement des variations de prix les plus importantes, alors que Gatineau (+48 %) rafle le titre de hausse du nombre de transactions la plus importante parmi les six villes présentées.

Analyse économique

L’année 2019 a été synonyme de croissance en ce qui concerne le marché immobilier provincial, tant du côté des prix que des ventes. Chacun des segments du marché résidentiel analysés a enregistré une hausse du nombre de transactions supérieure à celle des dernières années et les ventes de copropriétés ont même atteint un sommet en 2019. Appuyée par la vigueur de l’économie québécoise, des taux hypothécaires plus faibles, ou du moins plus stables (notamment dans le cas des taux variables), et des salaires plus élevés, la demande en habitation fut forte au cours des douze derniers mois. Ce contexte a fait mousser les ventes à travers la province et a exercé une pression positive sur les prix.

En conclusion, le marché immobilier du Québec a fait bonne figure en 2019, mais qu’en sera-t-il en 2020 ? Pour en savoir davantage sur les facteurs qui influenceront le marché en 2020, rendez-vous au https://solutions.jlr.ca/etude-previsions-marche-immobilier pour lire notre article sur les prévisions immobilières pour la province de Québec en 2020 ou visiter le blogue de Joanie Fontaine sur le site des Affaires! 

À lire également: Prévisions immobilières: 2020 sera-t-elle à l'image de 2019?

À propos de JLR, société d’Equifax

JLR est un chef de file dans le développement de solutions foncières sur mesure : analyse de risque, enquête et recouvrement, analyse de parts de marché, suivi du portefeuille immobilier, développement des affaires, réglementation et conformité, évaluation immobilière, analyse de propriété et du marché immobilier et bien plus encore.

Sur le même sujet

Le marché immobilier poursuit sur sa lancée

26/10/2020 | Les Affaires - JLR

EXPERT INVITÉ. Depuis quelques mois, le marché immobilier est en mode rattrapage après un printemps très tranquille.

La Baie d’Hudson poursuivie pour loyer impayé

Les poursuites intentées par le Fonds de placement immobilier Cominar et Oxford Properties Group.

À la une

Bourse: Wall Street digère des résultats

Mis à jour le 27/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Au lendemain d'une forte baisse, Wall Street a fini sans direction claire mardi.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

27/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

Les investisseurs ont les yeux rivés vers la propagation du coronavirus en Europe.

Titres en action: Indigo, Caterpillar, Pfizer, Constellium

Mis à jour le 27/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.