Immobilier : le marché industriel connaît un début d’année difficile

Publié le 28/03/2011 à 15:10

Immobilier : le marché industriel connaît un début d’année difficile

Publié le 28/03/2011 à 15:10

Par Stéphane Rolland

Photo : Les Affaires

Le marché immobilier industriel a connu un début d’année difficile à Montréal alors que le taux d’inoccupation est passé de 10,4% au quatrième trimestre à 11,2% au premier trimestre de cette année, selon un rapport de la firme CB Richard Ellis.

«Le marché industriel montréalais a connu un très faible trimestre, peut-on lire dans le document. Il y a peu de démarches pour occuper de nouveaux espaces et plus de 50 départs importants sont survenus.»

Ce secteur s’en tire beaucoup mieux que dans le reste du pays. Au Canada, le marché est plus stable avec un taux d’inoccupation de 7,3% au premier trimestre.

Le secteur des espaces de bureau enregistre une meilleure performance au premier trimestre. Dans le centre-ville, le taux d’inoccupation est de 8% au premier trimestre, comparativement à 9% à la même période l’an dernier. Ce taux est stable par rapport au quatrième trimestre.

«Le marché de l’immobilier de bureau continue à faire preuve de stabilité et se dirige vers un renforcement, explique Brett Miller, vice-président et directeur régional de CB Richard Ellis. Au centre-ville, il reste moins de 12 espaces de plus 25 000 pieds carrés dans des immeubles de catégorie A.»

Au Canada, les marchés immobiliers de bureau et industriel ont profité de la reprise, note le rapport. Par rapport au premier trimestre de l’an dernier, le taux d’inoccupation est passé de 10,1% à 9,3% dans le secteur du bureau et de 8% à 7,3% dans le secteur industriel. Le marché est demeuré stable dans les grandes villes canadiennes au premier trimestre par rapport au trimestre précédent, écrit-on.

 

À la une

Négociations à TVA: un lock-out n'est pas à exclure, dit PKP

Les pourparlers entre la direction et le syndicat se déroulent actuellement en présence d’un médiateur.

Télécom: «Ça devient encore plus concurrentiel», note le patron de Québecor

Québecor a dévoilé jeudi des résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Hausses de bénéfices pour Québecor, au 4T de 2023 et pour l'exercice

Le conseil d’administration a déclaré mercredi un dividende trimestriel de 0,325 $ par action.