Immobilier : DuProprio.com dévoile son plan d’expansion

Publié le 28/09/2010 à 14:10, mis à jour le 28/09/2010 à 14:09

Immobilier : DuProprio.com dévoile son plan d’expansion

Publié le 28/09/2010 à 14:10, mis à jour le 28/09/2010 à 14:09

Par Stéphane Rolland

Nicolas Bouchard, co-président et fondateur de DuProprio.com. Photo : Lesaffaires.com

Déjà bien connu au Québec, DuProprio.com a l’intention de s’imposer sur le marché canadien et d’accroître sa part de marché dans la belle province. Nicolas Bouchard, co-président et fondateur du réseau de vente immobilière sans agent, a dévoilé à lesaffaires.com les grandes lignes de son plan de croissance.


L’entreprise québécoise a annoncé ce matin qu’elle avait acquis quatre entreprises canadiennes offrant un service similaire. Les quatre sociétés en question sont PrivateRealEstate d’Ontario, Skhomes4sale de Saskatchewan et deux entreprises différentes dont la raison sociale est ComFree, l’une est en Alberta, l’autre au Manitoba.


DuProprio.com devient ainsi le plus important réseau de vente immobilière sans agent au Canada. «Nous voulons devenir une entreprise pancanadienne, a expliqué M. Bouchard. Il est difficile de déloger des entreprises bien implantées qui occupent déjà plus de 10% de leur marché local. L’acquisition était donc la manière la plus rapide de prendre de l’expansion.»


Le prochain défi de DuProprio.com dans le reste du Canada sera de consolider ses activités. Son équipe veut aussi accroître sa présence en Colombie-Britannique qui est «marginale». «Il y a un travail à faire pour accroître notre part de marché dans le Canada anglais, où le portail MLS, base de données virtuelle des courtiers immobiliers canadiens, est populaire. »


Nouvelle image de marque


Au Québec, DuProprio.com a réaménagé ses services. Le concept demeure toujours un service de vente sans agent, mais l’entreprise a embauché des coachs de ventes, des représentants et des évaluateurs de bâtiment pour accompagner les utilisateurs du site.


«Même si nous avons commencé comme un portail, nous voulons faire connaître notre côté humain, dit M. Bouchard. Par exemple, nous organisons maintenant des conférences qui s’adressent aux propriétaires qui souhaiteraient vendre leur habitation sans l’intermédiaire d’un agent.»


Cette nouvelle approche «humaine» a toutefois soulevé les critiques de l’Organisme d’autorégulation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) qui a entamé une poursuite contre DuProprio.com. L’OACIQ accuse les publicités du réseau d’induire ses clients en erreur en leur laissant croire qu’ils peuvent exercer le métier de courtier ou d’agent immobilier.


Le procès commencera en février. «Lorsqu’une entreprise met à l’épreuve le modèle de ses concurrents, ça dérange, admet M. Bouchard, qui assure avoir tout fait dans les règles de l’art. Nous avons le droit de faire ce que nous faisons. Pensez-vous que nous aurions investi autant d’argent dans ce projet si nous en avions douté? Nous sommes très confiants quant à l’issu de ce procès.»


Toujours dans le but de séduire plus de Québécois, DuProprio.com a sollicité les services de l’agence publicitaire Taxi pour développer une nouvelle image de marque, qui devrait être dévoilée au début de l’année.


DuProprio.com n’est pas le seul portail à tenter de revamper son offre et son style pour attirer les consommateurs. La Fédération des chambres immobilières du Québec (FICQ) a lancé au début de l’année le site Centris.ca où sont accessibles toutes les habitations en ventes par un courtier immobilier au Québec.


Les quatre acquisitions et le plan d’expansion au Québec auront fait prendre du poids au portail immobilier. En 2009, l’entreprise affichait 12 000 propriétés. M. Bouchard estime que ce nombre atteindra 25 000 cette année. Le nombre d’employés a aussi augmenté, passant de 80 à 180 en un an. DuProprio.com, qui n’est pas inscrit en bourse, n’a pas dévoilé l’impact de ses projets sur son chiffre d’affaires.


 


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.