Hôtellerie : le Groupe Germain lance une offensive de 240 millions de dollars

Publié le 28/09/2010 à 13:48, mis à jour le 28/09/2010 à 14:02

Hôtellerie : le Groupe Germain lance une offensive de 240 millions de dollars

Publié le 28/09/2010 à 13:48, mis à jour le 28/09/2010 à 14:02

Par lesaffaires.com

Photo : Groupe Germain

Estimant que le secteur hôtelier canadien a besoin de renouveler son offre de services, le Groupe Germain investira jusqu’à 240 millions de dollars pour la construction de dix hôtels de type ALT, au cours des cinq prochaines années.


Au Québec, le groupe a annoncé le développement d’un hôtel ALT dans le quartier Griffintown. Cet établissement s’intègrera à un complexe incluant bureaux, résidences et commerces.


L’entreprise de Québec accentue par ailleurs son offensive à Toronto où un premier hôtel ALT sera construit à l’aéroport international Pearson. Un deuxième site est en voie d’être sécurisé au centre-ville pour un deuxième hôtel ALT.


Le Groupe Germain lorgne aussi du côté des Maritimes avec le développement d’un premier hôtel ALT à Halifax.


Dans l’ouest du pays, deux emplacements ont été retenus à Calgary, le premier, près de site du Stampede et le second, près de l’aéroport.


Quatre autres hôtels ALT devraient s’ajouter à ces six hôtels, au cours des cinq prochaines années. L’entreprise a aussi des visées sur un site à Winnipeg.


L’entreprise estime à 120 millions de dollars les retombées économiques générées par cette annonce au Québec au cours des cinq prochaines années. Selon le Groupe Germain, 50% des dépenses reliées à la construction d’un hôtel de type ALT, soit 12 millions de dollars, sont effectués au Québec, notamment dans le pré-usinage.


Le Groupe Germain possède et exploite Le Germain à Québec, Montréal, Toronto et Calgary, ainsi que deux hôtels ALT situés à Montréal (Quartier DIX30) et Québec.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Les ventes des grossistes canadiens ont avancé de 0,3% en février

Les économistes s’attendaient en moyenne à un gain de 0,1 % pour ce mois.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.