Fasken et l'AMF demeureront à la Tour de la Bourse

Publié le 30/04/2018 à 11:52

Fasken et l'AMF demeureront à la Tour de la Bourse

Publié le 30/04/2018 à 11:52

Tout au centre, la Place Victoria, abritant un million de pieds carrés de bureaux au coeur du Quartier international. Photo: Stéphan Poulin

La Place Victoria, anciennement connue sous le nom de Tour de la Bourse, à Montréal, confirme le renouvellement de deux de ses locataires les plus importants, soit le cabinet d’avocats Fasken et l’Autorité des marchés financiers (AMF), a appris Les Affaires.

Locataire de l’immeuble depuis 1963, Fasken vient de signer une entente d’une durée de 17 ans pour la location d’espaces de bureaux totalisant 122 000pi2 de superficie.

Le prix de location n’a pas été dévoilé, mais les bureaux des 425 employés que compte le cabinet montréalais seront répartis sur six étages, en plus d’un espace d’une superficie indéterminée au rez-de-chausée.

Associé directeur de Fasken pour le Québec, Éric Bédard, se dit fier de cette entente et outient que le cabinet en profitera pour investir dans la modernisation de leurs bureaux, à la fois pour leurs professionnels et clients.

Les Affaires a également obtenu la confirmation que l’AMF, le chien de garde des marchés financiers au Québec, a aussi conclu une entente de reconduction de bail à long terme avec le gestionnaire de la Place Victoria.

Le montant et la durée exacte de l’entente «à long terme» signée entre les partis sont tenus confidentiels. Mais elle concerne la location d’un espace équivalent à celui de Fasken, soit quelque 120 000 pi2 de superficie.

Haute de 47 étages, la «Place Victoria s’est imposée comme premier choix de par la formule financière compétitive proposée ainsi que par les qualités de son emplacement», s’est limitée Marie-Claude Soucy, vice-présidente services administratifs de l’Autorité.

Concurrence accrue

Ces ententes sont plus que bienvenues pour le Groupe Petra, gestionnaire de la Place Victoria. Ensemble, l'AMF et Fasken occuperont près du quart de la superficie totale de l'édifice de 47 étages.

C'est qu'avec la construction de nombreuses nouvelles tours de bureaux ces dernières années, le marché s’est considérablement complexifié pour les propriétaires de tours plus anciennes. La décision d’Ivanhoé Cambridge d’entreprendre la rénovation de vastes espaces de la Place Ville-Marie, l’hiver dernier, n’est pas étranger à cette croissance de la compétition.

C'est pour pour cette même raison, que le propriétaire de la Place Victoria s’est aussi engagé dans des travaux majeurs de restauration. Les travaux visent principalement les espaces communs du lobby, la reconfiguration des aires d’alimentation et les aspects architecturaux distinctifs de l’immeuble, dont son célèbre escalier central. En plus de travaux visant l’accroissement de son efficacité énergétique,  l’entreprise prévoit l’ajout d’espaces verts et de nouvelles terrasses extérieures.

Haut de 47 étages, l’édifice de la Place Victoria est situé au 800 rue du Square Victoria, en bordure du Vieux-Montréal. L’ancienne Tour de la Bourse appartient au Groupe Petra, une société de gestion privée appartenant à la famille Saputo.

Outre Fasken et l’AMF, l’édifice de 1 million de pi2, abrite aussi le siège de l’Association internationale du Transport aérien (IATA) et de l’Agence mondiale antidopage. Le portefeuille immobilier de Petra compte un peu plus de 8 M de pi2 d'espaces locatifs, dans les secteurs du bureau, du commercial et de l'industriel.

Découvrez mes derniers textes / Rejoignez-moi sur LinkedIn / Suivez-moi sur Twitter

 

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.