Évaluation foncière : les plus fortes hausses sur le Plateau et dans le Sud-Ouest

Publié le 16/09/2010 à 09:21

Évaluation foncière : les plus fortes hausses sur le Plateau et dans le Sud-Ouest

Publié le 16/09/2010 à 09:21

Par André Dubuc

Photo : lesaffaires.com

Les propriétés résidentielles des quartiers centraux, en particulier le Plateau Mont-Royal (35,6%), le Sud-Ouest (32,2%), Rosemont-La Petite-Patrie (29,4 %) et Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (27,2 %) connaissent les hausses de valeur les plus fortes sur l’île, révèle le nouveau rôle d’évaluation foncière de Montréal qui a été déposé hier.

À l’inverse, Montréal-Nord (18,9 %) et les villes défusionnées de Côte-Saint-Luc (10,5 %), Hampstead (16,3 %), Beaconsfield (16,7%), Kirkland (17,3 %), et Dollard-des-Ormeaux (18,3 %) ont les hausses les plus faibles de l’agglomération.

Avec le nouveau rôle, la richesse foncière de l’agglomération se fixe à 242,1 milliards, en hausse de 22,4 %.

Dans le secteur résidentiel, la valeur des propriétés progresse en moyenne de 23,5 % sur le territoire de l’île de Montréal.

La valeur des maisons avance de 21,6 %, celle des condos de 19, 1 % et celle des immeubles de 2 à 5 logements de 26,7 % . L’augmentation est similaire à celle observée pour les immeubles de 6 logements et plus.

Le rôle d’évaluation sert à calculer la base d’imposition servant au calcul des taxes foncières. Le compte de taxes est fonction du taux de taxation et de la valeur foncière. Le rôle entrera en vigueur le 1er janvier 2011 et sera en vigueur de 2011 à 2013. Il reflète les valeurs marchandes au 1er juillet 2009. Le rôle actuel reflète les valeurs au 1er juillet 2005.

 

 

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Mouvement Desjardins achète DuProprio

La transaction conclue avec Purplebricks Group, annoncée mercredi, est évaluée à environ 60,5 millions $.

Québec permet la réouverture progressive des tours de bureaux

Chaque entreprise devra développer son propre protocole.

Le taux directeur demeure stable à 0,25%

Mis à jour à 10:29 | La Presse Canadienne

Elle a l’intention de le laisser à ce faible niveau jusqu’à ce que le portrait d’ensemble s’améliore.