Enquête interne: le dirigeant d'Otéra Capital se retire

Publié le 08/02/2019 à 13:23

Enquête interne: le dirigeant d'Otéra Capital se retire

Publié le 08/02/2019 à 13:23

Par La Presse Canadienne
Alfonso Graceffa.

Alfonso Graceffa. (Photo: CDPQ)

Le dirigeant d'Otéra Capital, Alfonso Graceffa, se retirera de ses fonctions dans le cadre d'une enquête interne qui se penche sur les agissements de certains cadres de cette filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). 


D'après le Journal de Montréal, une filiale d'Otéra Capital, MCAP, aurait accordé au moins 11 prêts, pour un total de 9,2 millions $, à des firmes de son président depuis 2010 afin de lui permettre d'acheter des immeubles. 


De plus, Thomas Marcantonio, un partenaire d'affaires de M. Graceffa, aurait reçu un prêt de 44 millions $ de la part d'Otéra Capital dans le cadre d'un projet de résidence pour aînés à Saint-Jean-sur-Richelieu. 


La Caisse a fait savoir vendredi que M. Graceffa avait offert de se retirer de «toutes ses fonctions» dans les filiales immobilières de l'institution dans le cadre de l'enquête, dont les conclusions seront rendues publiques. Son retrait est immédiat.


Aux commandes d'Otéra Capital depuis 2013, M. Graceffa est également président du conseil d'administration depuis le mois dernier.


Une enquête interne a été déclenchée dans cette filiale de la CDPQ lundi dans la foulée de la suspension de sa vice-présidente du financement immobilier, Martine Gaudreault. Selon le quotidien montréalais, celle-ci aurait eu des liens avec des gens liés au crime organisé.


Mme Gaudreault serait l'amie de coeur d'Alain Cormier, qui serait un prêteur privé et président de la firme Bancan. 


Cette entreprise, selon les informations du quotidien, aurait fait des affaires dans le passé avec deux membres de la famille Rizzuto, dont Leonardo Rizzuto - fils de l'ex-parrain de la mafia montréalaise Vito Rizzuto. 


Otéra Capital se présente comme un chef de file en immobilier commercial avec un portefeuille de placements totalisant 12,3 milliards $ en date du 31 décembre 2017 - les dernières données publiques disponibles. 


Cette filiale se spécialise notamment dans la mise en place de prêts à terme, la gestion administrative de prêts à terme, intérimaires ou de construction et la gestion active de prêts en difficulté et des biens repris.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

CDPQ: un nouveau fonds d'investissement pour le secteur de l'IA

Il servira à propulser des entreprises qui développent ou commercialisent des produits qui touchent ce secteur.

Lightspeed vaudra 1,4 milliard à son entrée en Bourse

Lightspeed fera ses premiers pas en Bourse demain après un appel public à l'épargne de 240 M$ à 16$ par action.

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.