Décidément, le Mosaïque peine à séduire

Publié le 26/02/2011 à 00:00, mis à jour le 03/03/2011 à 11:54

Décidément, le Mosaïque peine à séduire

Publié le 26/02/2011 à 00:00, mis à jour le 03/03/2011 à 11:54

Un iPad gratuit pour chaque nouveau locataire d'un appartement au complexe Mosaïque Southam. C'est la promotion qu'offrait Timbercreek Asset Management, de Toronto, en décembre, pour tenter de trouver preneurs pour ses unités louées entre 1 400 $ et 4 000 $ par mois. Malheureusement, ça n'a pas marché, affirme Richard Trudeau, gérant de l'immeuble situé à l'angle des rues De La Gauchetière et De Bleury, dans le Quartier international de Montréal. Actuellement, 20 des 160 appartements sont libres.

Le Groupe Pacific avait lancé le Mosaïque en 2005, sans prévente, ce qui est très risqué. Les promoteurs immobiliers ne commencent habituellement les travaux qu'après avoir vendu au moins la moitié des appartements. Le risque n'a pas rapporté à Pacific, puisqu'il n'a réussi à vendre aucun condo, précise M. Trudeau. Timbercreek a racheté le Mosaïque, situé dans une ancienne imprimerie de Southam, et l'a transformé en immeuble locatif. Pourtant, 85 % des 103 appartements du Wilson Lofts, voisin immédiat du Mosaïque, sont déjà vendus, alors que la transformation de l'ancien immeuble industriel ne sera complétée qu'en juin prochain.

À la une

PyroGenesis: le vert pour se faire connaitre

21/06/2021 | Emmanuel Martinez

Le fabricant de torches à plasma PyroGenesis (PYR) commence à se faire remarquer des investisseurs.

3iQ, le géant canadien de l'investissement en crypto

21/06/2021 | François Remy

3iQ a lancé des fonds négociés en bourse adossés au Bitcoin et à l'Ethereum.

La Chine s'active pour freiner les cryptomonnaies

21/06/2021 | AFP

Le minage a été interdit dans le Sichuan, entraînant la fermeture de 26 entreprises.