Bulletin Les Affaires-JLR: Rebond des ventes immobilières en 2016

Publié le 16/01/2017 à 11:05, mis à jour le 16/01/2017 à 13:21

Bulletin Les Affaires-JLR: Rebond des ventes immobilières en 2016

Publié le 16/01/2017 à 11:05, mis à jour le 16/01/2017 à 13:21

[123rf.com]

Selon les actes notariés et publiés au Registre foncier du Québec compilés par JLR (incluant les ventes par courtier, entre particuliers et les constructions neuves), 76 913 unifamiliales ont changé de propriétaires en 2016, une hausse de 8% relativement à 2015.

Pour le mois de décembre, l’augmentation atteint même 9%. Le prix médian, quant à lui, a crû de 2 % sur 12 mois, ce qui est similaire à l’inflation.

Les ventes de copropriétés, quant à elles, ont progressé durant plusieurs mois de telle sorte que le bilan annuel montre une hausse de 2 % des transactions par rapport à 2015.

Par contre, une baisse des ventes a été notée au cours des deux derniers mois relativement à l’année précédente. Celle-ci atteint 6 % en décembre 2016. Pour l’année, le prix médian s’établit à 235 000 $, soit une croissance de 3 % relativement à 2015. Il faut toutefois mentionner que la portion des ventes situées dans la RMR de Montréal a augmenté.

Par conséquent, il se peut que ce changement ait causé une partie de la montée des prix.

L’année 2017 risque de ne pas être à l’image de celle de 2016 en ce qui concerne les gains du nombre de ventes. En fait, selon la SCHL, 5 à 10 % des acheteurs potentiels seront touchés par l’adoption de nouvelles règles par le gouvernement du Canada annoncées le 3 octobre dernier concernant les tests de «simulation de crise».

Ainsi, malgré une conjoncture économique favorable à une croissance modérée des ventes, les récentes mesures hypothécaires risquent de calmer le marché. Il sera intéressant de voir la répercussion exacte qu’auront les nouvelles règles.

L’indice d’accessibilité

L’indice AP sert à observer l’évolution de l’accessibilité à la propriété au Québec. En décembre 2016, il a progressé de 2,0 % relativement au même mois l’année dernière pour s’établir à 109,3. Une augmentation de la valeur de l’indice indique une amélioration de l’accessibilité pour une résidence unifamiliale.

L’indice est basé sur le ratio salaire hebdomadaire/paiement hypothécaire « type » rapporté en un indice base 100 (janvier 2010=100). L’indice a commencé à remonter après plusieurs mois de baisse.

Pour la période, le taux d’intérêt pour les prêts hypothécaires ordinaires sur 5 ans publié par la Banque du Canada est resté stable et le salaire hebdomadaire médian a augmenté davantage que le prix des propriétés ce qui explique l’amélioration de l’indice.

Tendances par ville

En 2016, 5 villes des 25 plus grosses municipalités analysées ont connu des augmentations du nombre de ventes d’unifamiliales supérieures à 10 %: Terrebonne, Brossard, Victoriaville, Châteauguay et Rimouski. Il est peu surprenant de retrouver dans le palmarès la ville de Brossard. Ce secteur est en pleine expansion et plusieurs projets immobiliers sont encore annoncés. Les nouveaux projets de transports en communs prévus risquent de soutenir cette croissance l’année prochaine.

Le prix médian des unifamiliales dans cette ville est également influencé par le fort développement de ce secteur avec une hausse de 7 % en 2016. L’augmentation des ventes est plus surprenante en ce qui concerne Rimouski, puisque les tendances démographiques sont moins favorables à la croissance du marché. En fait, le nombre de transactions à Rimouski fluctue grandement depuis quelques années. Par conséquent, il est fort probable qu’une telle progression ne soit pas observée l’année prochaine.

En ce qui a trait au prix, c’est la ville de Mascouche qui a connu la plus forte croissance en 2016. L’arrivée de la nouvelle ligne de train ouverte fin 2014 pourrait expliquer partiellement cette hausse.

En ce qui concerne la copropriété, l’augmentation des ventes a été importante en 2016 (+6 %) dans la ville de Montréal, par contre, le portrait est différent dans les autres villes.

Les ventes ont diminué de 6% à Québec où l’offre de copropriétés demeure abondante. À Gatineau, la baisse de ventes fut encore plus marquée, elle a atteint -13%.

Les ventes liées, les ventes de reprises, les ventes multiples et les ventes dont le montant est inférieur à 5000 $ sont exclues des compilations.

À propos de JLR

JLR est un chef de file dans le développement de solutions foncières sur mesure : analyse de risque, enquête et recouvrement, analyse de parts de marché, suivi du portefeuille immobilier, développement des affaires, réglementation et conformité, évaluation immobilière, analyse de propriété et du marché immobilier et bien plus encore.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

21/01/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.