Bulletin Les Affaires-JLR: Gros bond des ventes d'unifamiliales

Publié le 21/02/2017 à 13:50

Bulletin Les Affaires-JLR: Gros bond des ventes d'unifamiliales

Publié le 21/02/2017 à 13:50

[123rf.com]

Janvier est le mois de l’année où le nombre de ventes de copropriétés et d’unifamiliales publiées au Registre foncier est le plus faible. Il faut dire que la plupart des Québécois préfèrent ne pas déménager en plein hiver avec les froides températures que nous connaissons.

Ainsi, il est plus pertinent de regarder la tendance sur 12 mois que les statistiques seulement pour janvier pour analyser le marché.

Selon les actes publiés au Registre foncier du Québec compilés par JLR (incluant les ventes par courtier, entre particuliers et les constructions neuves), le nombre d’acquisitions d’unifamiliales effectuées au cours des 12 derniers mois a bondi de 8% par rapport à l’année précédente pour atteindre 77 262 ventes.

En ce qui a trait au prix médian, celui-ci continue de progresser lentement avec une variation de +2 % sur 12 mois pour se fixer à 230 000$.

Malgré une baisse des ventes de copropriétés en janvier, les ventes sur 12 mois demeurent en croissance de 1%. Toutefois, la diminution de janvier s’additionne à celles des derniers mois, il faudra donc surveiller si ce début de tendance baissière qui semble se dessiner se poursuivra jusqu’au printemps, le temps de l’année où la majorité des transactions sont notariées.

En ce qui concerne le prix médian, ils continuent de grimper tranquillement avec une hausse de 3% pour atteindre 235 000$.

L’indice d’accessibilité

L’indice AP sert à observer l’évolution de l’accessibilité à la propriété au Québec. En janvier 2017, il a reculé de 1,0% relativement au même mois l’année dernière pour atteindre 103,8.

Une diminution de la valeur de l’indice indique une détérioration de l’accessibilité pour une résidence unifamiliale. L’indice est basé sur le ratio salaire hebdomadaire/paiement hypothécaire « type » rapporté en un indice base 100 (janvier 2010=100).

Depuis janvier 2016, les salaires ont augmenté moins fortement que le prix des maisons. L’indice devrait être appelé à croître en 2017 étant donné la bonne tenue du marché de l’emploi et le ralentissement du marché immobilier prévu suite aux changements des règles hypothécaires.

Tendances par ville

Le marché immobilier demeure difficile dans la ville de Québec avec des baisses d’acquisitions d’unifamiliales de 5% sur 12 mois et de 1% pour janvier, une tendance contraire à ce qui est observé pour les ventes dans l’ensemble du Québec.

Le portrait est encore plus négatif du côté des copropriétés. Pour ce secteur, les transactions dans la capitale ont régressé de 8% sur 12 mois et de 20% en janvier.

Les villes de Mascouche et de Brossard continuent de connaître une bonne croissance de leur marché de l’unifamiliale. Pour la première, la hausse du prix médian a été de 7% sur 12 mois pour atteindre 268 250$. Pour la seconde, les ventes ont bondi de 21% sur 12 mois et le prix médian a, pour sa part, grimpé de 6%.

À propos de JLR

JLR est un chef de file dans le développement de solutions foncières sur mesure: analyse de risque, enquête et recouvrement, analyse de parts de marché, suivi du portefeuille immobilier, développement des affaires, réglementation et conformité, évaluation immobilière, analyse de propriété et du marché immobilier et bien plus encore.

À la une

Les vendredis au bureau sont-ils morts?

Il y a 14 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «J'aimerais télétravailler les vendredis. Mais j'ai peur que les patrons prennent ça pour un caprice.»

Bourse: l'immobilier résidentiel américain reste attrayant

Il y a 14 minutes | Denis Lalonde

BALADO. L'immobilier résidentiel américain recèle un bon potentiel de croissance à long terme, dit François Rochon.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

17/08/2022 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.