À vendre: condo de 6,5M$

Publié le 09/09/2011 à 15:48, mis à jour le 27/09/2011 à 10:27

À vendre: condo de 6,5M$

Publié le 09/09/2011 à 15:48, mis à jour le 27/09/2011 à 10:27

slide-image

slide-image

slide-image

slide-image

slide-image

slide-image

slide-image

slide-image

Par Hugo Joncas

La luxueuse cuisine du condo à vendre au Sir George Simpson. Photo: SIRQ

Près de 4 800 pieds carrés d'ultra-luxe. Trois garages, en plein centre-ville de Montréal... et des dépenses annuelles de près de 100 000 $. Depuis juin, cette copropriété de 6,475 millions de dollars est listée dans le site de Sotheby’s Québec. L'unité est située rue Sherbrooke Ouest, dans le nouveau Sir George Simpson, un immeuble de 12 étages construit par le Groupe Lépine.

L'heureux propriétaire aura pour voisins Jean Monty, ancien pdg de Bell Canada, Jean-Guy Desjardins, du fonds d'investissement Fiera Sceptre, et le riche armateur montréalais Michael Hagn, selon les registres immobiliers.

Les copropriétés ont la cote au Québec. Chez M. et Mme Tout-Le-Monde, mais aussi chez les multimillionnaires… L'unité du Sir George Simpson est sans doute la plus chère en vente en ce moment au Québec, mais ça ne serait pas la première copropriété à se transiger pour ce genre de prix.

Sur le site du Système Inter-Agences (SIA/MLS), un appartement terrasse dans les anciens silos à grain du 1 000, rue de la Commune, dans le Vieux-Montréal, est listé à 6,25 millions. Rue Sherbrooke Ouest, au Manoir de Belmont, un penthouse au luxe suranné est affiché pour 5,495 millions. Mais surtout, en début d'année, un penthouse au chic Ritz-Carlton s'est vendu pour pas moins de... 15 millions !

Mais les courtiers qui travaillent sur de tels dossiers doivent être patients. Parce que la cour à explorer est grande. « Nous avons des mandats de 12 mois, le temps d'aller chercher une clientèle locale, nationale et internationale », dit Cyrille Girard, courtier pour Sotheby's Québec, chargé de la vente du condo du Sir George Simpson. C'est que la niche « haut de gamme » est étroite au Québec. Mais les acheteurs, ils existent. « Ce sont des gens qui sont ici pour le travail, dit-il. Des gens qui ont souvent des propriétés partout dans le monde. Pour les trouver, je dois voyager beaucoup. »

Le Web facilite les choses : des acheteurs asiatiques, par exemple, peuvent trouver facilement une propriété à vendre à l'autre bout du monde, comme à Montréal.

Mais ne demandez pas à l'agent qui sont ces fameux clients étrangers qu'il prospecte : il s'est engagé à la plus absolue discrétion.

Québec aussi compte son lot de copropriétés de grand luxe. Sur l'avenue Laurier, devant les Plaines d'Abraham, Sotheby's, met en marché une copropriété de 3 000 pieds carrés, avec 1 500 pieds carrés de terrasse. Prix affiché : tout près de trois millions de dollars. À 1 000 $ le pied carré, il pulvérise le précédent record, de 650 $. Qui est intéressé ?

 

À la une

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.

Ça gonfle chez Pelican

18/06/2021 | Emmanuel Martinez

Le fabricant de kayak Pelican International a mis la main cette semaine sur Advanced Elements.